21.1 C
Paris
lundi, août 8, 2022
spot_img

Driver raconte 30 ans de rap français dans J’étais là : les meilleurs passages 

« Aïe aïe aïe, aïe aïe aïe », devinez qui a sorti son bouquin ?

Driver a donc enfin écrit son livre, J’étais là.

close

volume_off

Pour qui écoute du rap depuis les années 90, il aurait tout aussi bien pu l’intituler J’ai toujours été là tant le bonhomme dégage cette impression de faire partie des meubles.

Frédéric Dingong Eboa Tocko à la ville, maire de Sarcelles sur scène, il est depuis le départ ce personnage débonnaire qui, sans nécessairement squatter les premières places, a réussi à tracer son sillon dans le milieu.

Rappeur ami des dames à ses débuts (là où le sujet n’en était pas un dans l’Hexagone), il est aujourd’hui plus connu par la jeune génération pour être ce podcasteur/présentateur/chroniqueur/youtubeur qui transmet sa passion avec passion (Roule avec DriverLa Récré…).

Entre les deux, il a vécu mille vies.

Paris, Los Angeles, l’émergence du rap tricolore, le faste des majors à la grande époque du CD, la dèche dans l’industrie dans les années 2000, la west coast française, les plateaux télé, les plateaux ciné… il dévoile 299 pages durant les coulisses d’un parcours unique en son genre, le tout ponctué d’innombrables anecdotes et rencontres.

Accompagné dans sa tâche par French Montana le journaliste Ismaël Mereghetti (Mouv’, Le Parisien, Booska-ple podcast Gimmic….), Driver, 45 ans, participe ainsi à archiver encore un peu plus l’histoire du mouvement.

Pour 19 balles et deux, trois heures de lecture, J’étais là vaut donc largement le coup. La preuve avec ces quelques extraits qui devraient vous donner envie d’en savoir plus.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,429SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles