21.1 C
Paris
lundi, août 8, 2022
spot_img

Présidentielle: le mouvement Générations suspend les adhérents ayant signé un appel à voter Mélenchon

H.G.jeu. 7 avril 2022 à 8:11 PM

Le candidat LFI à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon tient une conférence de presse sur la situation en Ukraine à Paris, le 22 février 2002   - Thomas COEX © 2019 AFP
Le candidat LFI à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon tient une conférence de presse sur la situation en Ukraine à Paris, le 22 février 2002 – Thomas COEX © 2019 AFP

Générations, le mouvement fondé par Benoît Hamon et soutien de Yannick Jadot pour la présidentielle, a annoncé jeudi qu’il suspendait les adhérents ayant signé un appel à voter Jean-Luc Mélenchon pour faire barrage à Marine Le Pen.

« Générations vous rappelle que la décision de co-organiser la primaire des écologistes était le corollaire de notre engagement à en soutenir le vainqueur », écrit le mouvement dans une lettre interne adressée aux adhérents en question.

Elle a été publiée sur les réseaux sociaux par Roberto Romero, l’un des fondateurs du mouvement, et authentifiée par le coordinateur de Générations, Benjamin Lucas.

« En mettant en avant dans cet appel votre appartenance au mouvement pour justifier ce choix, c’est son image que vous utilisez », indique Générations à ces adhérents. « En application du règlement intérieur sanctionnant le soutien explicite à une démarche électorale concurrente, il vous est notifié par la présente la suspension de votre qualité d’adhérent », conclut le mouvement.

« Calculs de fin de campagne »

« La lutte contre le fascisme de l’extrême droite et de la droite vassalisée à ses idées n’admet aucune entrave. Cet acte bureaucratique est dérisoire. L’histoire me jugera », a tweeté Roberto Romero, un message depuis supprimé du réseau social.

« Ce sont des militants qui depuis le début n’acceptent pas qu’on soit dans le pôle écologiste » fondé avec EELV, a réagi Benjamin Lucas, parlant aussi de « déceptions quant au choix dans certaines circonscriptions » pour les législatives de juin.

« Seuls quatre sont membres de notre collectif national qui compte une centaine de membres », a-t-il relativisé. « Ce qui compte ce n’est pas les cadres politiques et les apparatchiks mais les électeurs », a ajouté le dirigeant, critiquant « des calculs de fin de campagne pour préparer le coup d’après ».

Appel à un vote utile au premier tour

Certains militants d’EELV ont également annoncé sur les réseaux sociaux avoir été suspendus par leur parti pour avoir soutenu publiquement le candidat insoumis, placé troisième dans les sondages derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Dans une tribune appelée « Militants issus du pôle écologiste, nous voterons Mélenchon dimanche prochain », près de 70 membres d’EELV et de Générations ont plaidé pour le vote utile au premier tour.

« Voir la gauche accéder au second tour permettra de remettre au centre du débat politique et médiatique l’urgence écologique et la justice sociale au lieu des logorrhées haineuses et rances qu’on nous promet », expliquent-ils.

Jean-Luc Mélenchon s’adresse depuis plusieurs semaines aux électeurs de gauche pour les enjoindre à voter « efficace » à son bénéfice.

Article original publié sur BFMTV.com

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,429SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles