Logo Le temps des banlieues

Présidentielle : si Macron est réélu dimanche, Castex et son gouvernement démissionneront «dans les jours qui suivent»

Le Premier ministre a dévoilé ce mardi qu’il présenterait sa démission et celle de son gouvernement quelques jours après une éventuelle réélection d’Emmanuel Macron, et ce avant les législatives.

Un changement est à prévoir à la tête du gouvernement, quel que soit le résultat du second tour. Ce lundi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu’il démissionnerait, ainsi que son gouvernement, « dans les jours qui suivent » une éventuelle réélection d’Emmanuel Macron dimanche.

« Je suis de ceux qui pensent qu’une impulsion nouvelle après la réélection du président doit être trouvée », a-t-il précisé sur France Inter, lorsqu’il lui a été demandé s’il resterait Premier ministre jusqu’aux législatives des 12 et 19 juin. « Après cette réélection, dans les jours qui suivent, comme le veut la tradition, je présenterai ma démission et celle du gouvernement au président de la République », a-t-il expliqué.

« Rien n’est joué »

Mais, pour l’heure, il a surtout les yeux rivés sur dimanche. « Je suis extrêmement mobilisé », a-t-il affirmé, quelques jours avant le second tour de la présidentielle du 24 avril. Si les sondages donnent le président sortant vainqueur face à la candidate d’extrême droite – avec une avance moindre que lors de la présidentielle de 2017 -, le Premier ministre n’estime pas la partie gagnée pour autant.

« Rien n’est joué et il ne faudrait surtout pas tirer » des estimations avancées par les sondages « l’idée que l’élection est pliée, que le match est plié. Il ne l’est pas » et « nous devons convaincre (les Français) que le programme d’Emmanuel Macron est le meilleur pour la France et pour eux », a insisté Jean Castex.PUBLICITÉ

Selon les derniers chiffres de notre sondage quotidien Ipsos Sopra Steria pour Le Parisien, Radio France et France Télévisions, le président sortant recueillerait 56 % des voix contre 44 % pour Marine Le Pen. En 2017, Emmanuel Macron était sorti vainqueur avec 66 % des voix contre 34 % à la candidate d’extrême droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *