21.1 C
Paris
lundi, août 8, 2022
spot_img

Elon Musk rachète Twitter pour 44 milliards de dollars


Déjà principal actionnaire de Twitter avec un peu plus de 9 % de son capital, Elon Musk s’est emparé de l’intégralité de l’entreprise ce lundi 25 avril pour 44 milliards de dollars, a annoncé lundi Twitter dans un communiqué.

Le patron de Tesla devient donc le propriétaire de la plateforme qu’il considère comme « la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humnité sont débattus », d’après une citation dans le communiqué.La suite après la publicitéhttps://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=true&id=1518677066325053441&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.nouvelobs.com%2Feconomie%2F20220425.OBS57655%2Felon-musk-rachete-twitter.html&sessionId=f7b4acf4253796f7c5e97637d87358298e0e0267&theme=light&widgetsVersion=c8fe9736dd6fb%3A1649830956492&width=550px

L’action du groupe, coté au New York Stock Exchange, a été suspendue juste avant la parution du communiqué. Elle frôlait les 52 dollars en prenant plus de 6% vers 19 heures françaises, grâce aux rumeurs d’une acquisition imminente dans la presse américaine.

Le milliardaire avait proposé mi-avril de s’emparer de l’intégralité du groupe au prix de 54,20 dollars par action et de retirer la plateforme de la Bourse new-yorkaise. Une offre qui valorisait Twitter à 43 milliards de dollars, contre environ 38,5 milliards aujourd’hui.« C’est ma meilleure offre » : Elon Musk propose de racheter « 100 % de Twitter »

L’homme le plus riche du monde (219 milliards de dollars selon le classement Forbes) avait indiqué la semaine dernière qu’il avait sécurisé 46,5 milliards de dollars pour mener à bien cette acquisition. Il avait également évoqué la possibilité de lancer une offre publique d’achat (OPA) hostile en passant directement par les actionnaires et en contournant le conseil d’administration (CA). Selon les médias américains, le CA de Twitter s’était réuni dimanche matin pour réexaminer la proposition du milliardaire.

Car l’organe de direction s’était originellement montré hostile à l’offre de rachat en adoptant une clause dite de la « pilule empoisonnée » pour rendre l’acquisition plus difficile. La clause prévoit que si un actionnaire atteint plus de 15 % du capital de Twitter, le conseil d’administration se réserve le droit de brader les actions pour tous les autres détenteurs de titres.

Fort de ses plus de 82 millions d’abonnés, l’homme le plus riche de la planète se sert presque tous les jours de son compte Twitter pour donner des nouvelles de ses entreprises, plaisanter ou lancer des provocations. Il a promis de transformer le réseau social pour en faire « la plateforme de la liberté d’expression à travers le monde » sans détailler les changements qu’il comptait mettre en œuvre.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,429SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles