24.4 C
Paris
dimanche, août 14, 2022
spot_img

Quel Premier ministre? Macron donne de nouveaux (maigres) indices

Le président de la République indique qu’il va nommer une personnalité “attachée à la question sociale, environnementale et productive” à Matignon.

POLITIQUE – Trois nouveaux indices dans le jeu “Qui pour remplacer Castex?” Emmanuel Macron a indiqué, ce mercredi 27 avril, qu’il allait nommer un Premier ministre “attaché à la question sociale, environnementale et productive”, lors d’une visite à Cergy, dans le Val-d’Oise, sa première depuis sa réélection face à Marine Le Pen.  

Le chef de l’État a en revanche refusé de dire s’il viendrait de la droite ou de la gauche. “Je crois au dépassement, la couleur politique ne dit pas tout”, a-t-il ainsi déclaré aux journalistes, lors d’un point presse improvisé, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Et d’ajouter, preuve à l’appui, selon lui: “Jean Castex venait de la droite et il a mené l’une des politiques les plus sociales des dernières décennies parce que c’est aussi un homme de coeur et qu’il a la fibre sociale.” https://www.dailymotion.com/embed/video/x8ad8yu

De quoi lever le voile sur l’heureux ou l’heureuse élue? Pas vraiment. Plusieurs noms circulent pour entrer à Matignon, de la ministre du Travail Elisabeth Borne aux “ex” ministres Christine Lagarde et Nathalie Kosciusko-Morizet, en passant par le “premier flic de France” Gérald Darmanin. Un choix qui déterminera, en partie, l’orientation du nouveau quinquennat.LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉhttps://6b0c640e465a41cb2cf9fe9d77cd013f.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Le portrait-robot s’affine

En réalité, personne ne semble s’imposer à l’heure actuelle et le président lui-même n’a sans doute pas encore tranché. En revanche, la fiche de poste s’affine peu à peu. Et elle est aussi dense que difficile.

Premier critère, rappelé ce mercredi par le chef de l’État: l’écologie. Emmanuel Macron n’a cessé, pendant l’entre-deux-tours de s’adresser aux électeurs soucieux du changement climatique. Au point d’y consacrer son dernier meeting de campagne à Marseille, le 16 avril, et d’annoncer la nomination d’un Premier ministre chargé, directement, de la planification écologique. Difficile, dans ces conditions, d’imaginer un profil climato-sceptique débarquer à Matignon. 

Et qu’en est-il du profil féminin? Il est toujours espéré par certains, en Macronie. “Dans l’idéal, il faudrait que ce soit une femme, c’est quand même un sous-entendu de 2017 que nous n’avons pas respecté”, nous expliquait, lundi, un conseiller ministériel prompt à rappeler les mots du chef de l’État il y a cinq ans. Emmanuel Macron disait avoir le “souhait” de choisir une femme, avant de nommer É douard Philippe et Jean Castex.LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉhttps://6b0c640e465a41cb2cf9fe9d77cd013f.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Dans tous les cas, cette personnalité, femme ou homme, va devoir cocher de nombreuses cases. “Le fameux mouton à cinq pattes”, selon les mots d’un député LREM… auquel s’ajoute désormais une jambe “productive”. 

À voir également sur Le HuffPost: À peine les résultats révélés, les élections législatives sont sur toutes les lèvreshttps://www.dailymotion.com/embed/video/x8aaetc

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,434SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles