21.4 C
Paris
dimanche, août 14, 2022
spot_img

Manifestation du 1er mai à Nantes : après les tensions, la manifestation se termine dans le calme

Plus de 4 000 personnes ont participé au défilé de la fête du Travail, ce dimanche 1er mai, à Nantes. Pendant le cortège, le groupe s’est scindé en deux, avec d’un côté les syndicats, et de l’autre des personnes habillées de noirs et masquées. De ce côté, des tensions ont éclaté.


Une action syndicale forte et efficace.
 C’est ainsi que les représentants des syndicats présentent le défilé de la fête du Travail de ce dimanche 1er mai, à Nantes.

Ils souhaitent un rassemblement le plus ouvert et le plus mobilisateur possible. L’Unsa a ainsi rejoint l’intersyndicale FSU, CGT et Solidaires, ce qui n’est pas toujours le cas les autres années. Pouvoir d’achat, système de santé, protection sociale, transition écologique… On veut que tous ces sujets soient non pas concertés, mais négociés​, revendique Anne Lasne, pour l’Unsa.

lus de 4 000 personnes participent au cortège nantais. Le rassemblement était fixé à 10 h 30, devant la préfecture.

Deux groupes. Pendant le parcours, le cortège s’est scindé en deux avec, d’un côté, les syndicats, et de l’autre, un groupe de manifestants vêtus de noir. Les premières tensions ont éclaté à ce moment.

Suivez le direct de l’événement

DIMANCHE 1 MAI 202213h37La couverture de cette manifestation est maintenant terminée. Merci d’avoir suivi ce direct. Bonne journée13h24Plusieurs commerces et des équipements de la Ville ont été endommagés pendant la manifestation.

Une vitrine complètement explosée à Nantes. Photo : Ouest-France
Le magasin Go Sport a été particulièrement visé par les casseurs. Photo : Ouest-France.
Un équipement publicitaire cassé. Photo : Ouest-France

13h19Pendant le rassemblement, des manifestants se sont introduits dans les Halles de Talensac et de la lacrymo est entrée vers le haut du marché. Il y a eu un mouvement de panique avec des gens attablés en terrasse.13h15Les manifestants arrivent à la Maison des syndicats. Ils accueillis en musique par le groupe Pas d’nom, pas de maison. Stands CGT, buvette, sandwichs, quiches, saucisses grillées… Un temps de fête.

Une arrivée en musique pour le groupe des syndicalistes. Photo : Ouest-France

PUBLICITÉ

CNP AssurancesJe découvreVos vies ne rentrent plus dans les cases, mais nous sommes toujours là pour les protéger.Inspired by13h07Alors que le groupe mené par les syndicalistes rejoint la Maison des syndicats, les chiffres officiels viennent de tomber : 4200 manifestants selon la police ; 5000 d’après les syndicats.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520721491674939393&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520721491674939393&lang=fr12h52Peu à peu, le calme revient à Nantes, et les forces de l’ordre sont déployées : sept fourgons de la gendarmerie stationnent dans le bas de Bellamy, rapporte notre consœur Agnès Métayer.De l’autre côté, le cortège principal se dirige vers la Maison des syndicats où s’achèvera la manifestation, précise Isabelle Moreau.12h38Pendant ce temps, le deuxième cortège mené par les syndicats arrive tranquillement place de la Petite-Hollande.

Les syndicats mènent le deuxième cortège dans le calme. Photo : Ouest-France

12h23Deux cortèges, deux ambiances, comme le rapporte notre collègue sur place, Agnès Métayer.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520709543201841154&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520709543201841154&lang=fr12h23

La vitrine du magasin Go Sport brisée pendant la manifestation. Photo : Marc Roger / Ouest-France

12h20

Un groupe de manifestants, vêtus de noir et masqués, avait pris place sous la banderole retraite à 20 ans et révolution internationale. Photo Marc Roger / Ouest-France.

12h13Premiers tirs de lacrymogène sur le groupe des personnes habillées en noir.

Premières tensions à Nantes avec un groupe de manifestants, vêtus de noir et masqués. Photo : Marc Roger / Ouest-France

12h12On ne veut pas être avec les Black bloc.Des militants de la CGT qui expliquent pourquoi le cortège s’est scindé en deux.12h05Première tension à Nantes.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520702985839464448&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520702985839464448&lang=fr12h04Le cortège s’est scindé en deux avec, d’un côté les syndicats, et de l’autre, un groupe de manifestants vêtus de noir, rapporte notre journaliste Agnès Métayer. Quelques uns ont enlevé des pavés de la route.12h02

Le stand de France glande ! Photo : Ouest-France

12h00Dimanche, c’est aussi jour de marché à Talensac ! La circulation est donc compliquée dans le centre-ville et les automobilistes qui descendent par la rue Paul-Bellamy tombent sur la manifestation.11h55

La réforme des retraites est dénoncée par les syndicats. Photo : Marc Roger / Ouest-France

11h52Dans les rangs, beaucoup de déçus de la présidentielle, rapporte notre journaliste Isabelle Moreau.« La mort dans l’âme, on a voté Macron au deuxième tour pour faire barrage à l’extrême-droite. Mais aujourd’hui on est là pour lui dire que la gauche existe. Macron a fait tellement de dégâts dans le social et le travail. Et on ne parle même pas de l’hôpital… », soupire un groupe d’amies.11h51https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520701169571614722&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520701169571614722&lang=fr11h46Le cortège s’élance :https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=316&href=https%3A%2F%2Fbusiness.facebook.com%2Fouestfrancenantes%2Fvideos%2F3093688814215633%2F&show_text=false&width=560&t=011h41Plus de 4 000 personnes sont rassemblées au pied de la préfecture, au bout du cours des 50-Otages, rapporte notre journaliste Isabelle Moreau.Retraités, jeunes, actifs… Dans le cortège, qui ne s’est pas encore élancé, il y a aussi des soignants non vaccinés et des manifestants ironisant sur une France « qui glanderait ». « Au boulot les gauchos ! », se marre un manifestant. 11h38La réforme de l’assurance chômage, les salaires sont des causes de la GGT :https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520697401379639296&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520697401379639296&lang=fr11h31

A Nantes, c’est l’heure des revendications pour des centaines de manifestants, ce dimanche 1er mai. Photo : Marc Roger / Ouest-France

11h27Ensemble, faisons savoir que nous sommes prêts à résister avec ce 1er mai.Mathilde Perrache, porte-parole de Solidaires.11h24Une semaine après l’élection d’Emmanuel Macron, les syndicats dénoncent les actions et les projets du président de la République : https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520692594635849728&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520692594635849728&lang=fr11h15Salaire, pouvoir d’achat, transition écologique, retraite… Les syndicats défendent les exigences sociales pour les travailleurs :https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1520691721662779392&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1520691721662779392&lang=fr

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,433SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles