Logo Le temps des banlieues
, , , ,

SAMUEL ETO’O CONDAMNÉ À 22 MOIS DE PRISON PAR LA JUSTICE ESPAGNOLE POUR FRAUDE FISCALE

La sanction est tombée. Poursuivi pour fraude fiscale par la justice espagnole, l’ex-footballeur camerounais Samuel Eto’o a écopé d’une peine de 22 mois de prison et d’une lourde amende.

En effet, Samuel Eto’o est poursuivi pour fraude fiscale. Il est accusé d’avoir dissimulé un peu plus de 3,8 M€ au fisc espagnol entre 2006 et 2009, du temps où il évoluait au FC Barcelone. Lundi la sanction est tombée. L’ex-footballeur camerounais a choisi de plaider coupable pour éviter d’aller en prison. Néanmoins il a été condamné à 22 mois de prison et d’une lourde amende. Le joueur n’ira toutefois pas derrière les barreaux compte tenu du fait que son casier soit vierge. En Espagne, les condamnations inférieures à deux ans sont rarement exécutées dans ce cas précis. Même si la somme exacte n’a pas été révélée, la presse espagnole parle d’un montant avoisinant les 1.8 millions d’euros.

L’ancien représentant du président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), José Maria Mesalles, a lui été condamné à un an de prison. Il ne purgera aussi pas sa peine. La star africaine, qui considérait son ancien agent comme un père et qui a depuis porté plainte contre lui, s’est défendue lors de son procès. « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père me demandait de faire », a-t-il notamment expliqué. Le parquet avait initialement requis quatre ans et six mois de prison à l’encontre de Samuel Eto’o et de son ancien agent.

🚨 Samuel Eto’o reconnaît avoir été coupable de fraude fiscale entre 2006 et 2009 et accepte une peine de prison (avec sursis) de 22 mois, indique @marcapic.twitter.com/vy7D6aDX40— Actu Foot (@ActuFoot_) June 20, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *