Logo Le temps des banlieues

Sud-Ouest, Méditerranée… Quelles sont les destinations les plus prisées par les vacanciers cet été ?

Les Français veulent partir en vacances cet été et cela se ressent sur les routes et dans les gares, puisque la SNCF prévoit un week-end record et que Bison futé a classé la journée de samedi en « noir ». Paris, Sud-Ouest, Méditerranée sont les destinations les plus prisées pour partir se ressourcer cet été. 

Ce week-end marque le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. La circulation sera très compliquée dès ce vendredi sur les routes, a annoncé Bison futé. La journée de samedi est classée « noire ». Dans les gares, la SNCF attend 400.000 voyageurs ce vendredi et un million durant tout le week-end, ce qui constitue un niveau de réservation record

À la recherche de soleil et de mer

Les vacanciers vont préférer chercher deux choses : la mer et le soleil. Les Français n’ont pas trop changé leurs habitudes par rapport à l’année dernière. Sans surprise, la Méditerranée et le Sud-Ouest sont plébiscités avec plusieurs milliers de réservations. La Bretagne aussi devrait accueillir un grand nombre de voyageurs.

Paris, ville la plus prisée

Le top cinq des destinations les plus prisées par les touristes ne change pas non plus : Paris en première place, suivi par Lyon, Bordeaux, Marseille et enfin Avignon. Donc, si vous vous dirigez vers ces villes ce week-end, préparez-vous à traverser des gares bondées. Il y a aussi quelques surprises, notamment la région Grand-Est où les réservations sont en forte hausse cet été, particulièrement pour les villes de Nancy, Metz et Reims où on constate 60 % de réservations en plus par rapport à 2019, ce qui est un record.

Encore dix millions de billets disponibles pour le mois d’août

Pour ceux qui voudraient encore se laisser tenter, il reste des billets de train pour partir dès ce week-end à destination surtout de Lyon, Lille ou encore Nantes. Et pour le mois d’août, c’est plus de 10 millions de billets qui attendent de trouver preneur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *