24.4 C
Paris
dimanche, août 14, 2022
spot_img

Tour de France : Marion Rousse lâche une énorme annonce

La première édition du Tour de France Femmes a donc été une réussite. De quoi alors faire le bonheur de Marion Rousse, directrice de la compétition. Tout était au rendez-vous pour cette édition féminine de la Grande Boucle qui n’aura toutefois duré qu’une semaine, contre trois pour les hommes. Cela pourrait être une amélioration pour l’année prochaine car il y aura bien encore un Tour de France Femmes comme l’a annoncé Marion Rousse.

Alors que hommes terminaient leur Tour de France, les femmes se sont elles élancées pour une semaine de compétition. Départ des Champs-Elysées et direction la Super Planche des Belles Filles. Au terme de ces 7 jours de bataille, c’est la Néerlandaise, Annemiek van Vleuten qui s’est imposée. Une démonstration de la maillot jaune qui a offert un très beau spectacle, tout comme ses homologues dans le peloton. En effet, cette première édition du Tour de France Femmes a suscité un très bel engouement, qui n’était d’ailleurs pas attendu à cette hauteur. De bon augure pour la suite alors que Marion Rousse, directrice de la compétition, travaille déjà sur les prochaines éditions.

Compagne de Julian Alaphilippe, consultante pour France Télévisions pendant le Tour de France des hommes, Marion Rousse était cette fois dans la voiture de tête en tant que directrice. Cela aura donc été une belle réussite pour l’ancien cycliste, malgré certaines polémiques. Mais à l’heure de faire le bilan, c’est positif. En effet, à l’occasion d’un entretien accordé aux Sportives, Marion Rousse a confié : « C’était huit jours incroyables, ça a été beaucoup d’émotions. Pour être honnête j’ai même versé ma petite larme au sommet de la Super Planche des Belles Filles. (…) Je n’ai pas été inquiète du niveau de performance des femmes. Elles ont prouvé une nouvelle fois qu’elles méritaient amplement leur place ».

« Je ne m’attendais pas à autant de monde »

L’engouement a donc été énorme pour ce Tour de France Femmes. Cela a notamment été le cas sur le bord de la route avec de nombreux spectateurs. A ce sujet, Marion Rousse a expliqué : « La foule a été présente, encore là dans les derniers kilomètres. Ça encourageait, ça criait, c’était un vrai Tour de France. Je ne m’attendais pas à autant de monde, autant d’engouement. Ni à ce que les gens jouent le jeu à se déguiser, à avoir des panneaux sur le bord des routes. Ça a été beaucoup d’émotions ».

Et cela a aussi été le cas à la télévision avec de très grosses audiences pour cette Grande Boucle. « C’était à la hauteur de ce qu’on espérait, même un peu plus haut donc on se dit vivement l’année prochaine ! Merci à toutes les filles parce que c’est grâce à elles. Parce que ça vaut le coup de regarder, tout simplement », a ajouté la directrice de la compétition.

« Je ne vois pas pourquoi on ferait machine arrière »

Première réussie donc pour ce Tour de France Femmes et Marion Rousse l’a annoncé, cela ne va pas s’arrêter là. « Maintenant qu’on est lancés je ne vois pas pourquoi on ferait machine arrière. Je pense qu’on est plus dans une optique d’en faire plus que d’en faire moins. On l’a montré à la Terre entière. (…) Je ne veux pas encore me projeter sur l’année prochaine alors qu’on vient de franchir la ligne. Il y aura certainement des choses à changer. On va faire un point dans quelques jours pour voir les points à améliorer. C’était une première année, on a envie d’évoluer dans le bon sens. C’est la priorité », a lâché Marion Rousse. Rendez-vous donc l’année prochaine encore.

Compagne de Julian Alaphilippe, consultante pour France Télévisions pendant le Tour de France des hommes, Marion Rousse était cette fois dans la voiture de tête en tant que directrice. Cela aura donc été une belle réussite pour l’ancien cycliste, malgré certaines polémiques. Mais à l’heure de faire le bilan, c’est positif. En effet, à l’occasion d’un entretien accordé aux Sportives, Marion Rousse a confié : « C’était huit jours incroyables, ça a été beaucoup d’émotions. Pour être honnête j’ai même versé ma petite larme au sommet de la Super Planche des Belles Filles. (…) Je n’ai pas été inquiète du niveau de performance des femmes. Elles ont prouvé une nouvelle fois qu’elles méritaient amplement leur place ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,434SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles