Logo Le temps des banlieues

Joe Biden promulgue son vaste plan d’investissement sur le climat et la santé

C’est une loi “historique”pour Politico, “ambitieuse”pour le Washington Post. Le président américain, Joe Biden, a promulgué, mardi 16 août, son plan d’investissement à 430 milliards de dollars (422,78 milliards d’euros) sur le climat et la santé.

Baptisé “Inflation Reduction Act”, le texte vise à stimuler le secteur des énergies renouvelables aux États-Unis, à faire baisser le prix des médicaments pour les Américains, et impose de nouveaux impôts aux grandes entreprises afin de réduire le déficit du pays.

“Le peuple américain a gagné et les intérêts spéciaux ont perdu, s’est félicité M. Biden lors d’une cérémonie à la Maison-Blanche. Ce jour offre une preuve supplémentaire que l’âme de l’Amérique est vibrante, que l’avenir de l’Amérique est brillant et que la promesse de l’Amérique est réelle et ne fait que commencer.”

Le chef de l’État, qui était en vacances en Caroline du Sud, les a écourtées pour apposer sa signature au bas du texte. Après “plus d’un an de négociations difficiles”comme l’écrit le New York Times, le projet de loi avait été adopté vendredi par la Chambre des représentants, quelques jours à la suite du Sénat.

Une victoire “importante”

La loi, qui prévoit d’y consacrer environ 370 milliards de dollars, “marquera l’effort le plus sérieux jamais entrepris par les États-Unis pour lutter contre le changement climatique”salue le Los Angeles Times. Et le plafonnement du coût des médicaments sur ordonnance permettra aux personnes âgées bénéficiant de Medicare de ne pas payer plus de 2 000 dollars par an pour leurs prescriptions, détaille le journal.

En tout cas, ironise Fox News, la loi sur la réduction de l’inflation ne devrait pas dans l’immédiat permettre de contrer l’inflation, “galopante” dans le pays. Selon le Congressional Budget Office, explique la chaîne, elle aura “un effet négligeable” sur l’inflation en 2022, et en 2023, son impact variera entre une réduction de 0,1 % et une augmentation de 0,1 %.

La promulgation de cette loi couronne “l’un des efforts législatifs les plus réussis des démocrates du Congrès cette session”remarque pour sa part le Washington Post. Il s’agit de “l’une des réalisations les plus importantes de M. Biden depuis son entrée en fonction, la dernière d’une série de victoires législatives”abonde le Wall Street Journal. Politico y voit “le point culminant de ce que les conseillers considèrent comme deux années historiques de succès législatifs pour M. Biden – en particulier compte tenu des défis que représentent le Sénat divisé en deux, et le contexte d’incertitude économique permanente”.

LIRE AUSSI “Pacte faustien”. Le plan climat de Biden fera plus de mal que de bien, selon certaines associations

Reste à convaincre les Américains lors des “midterms”

Selon Politico, ce développement “revitalise les démocrates” avant les élections de mi-mandat. Ceux-ci “affirment qu’ils disposent désormais d’un solide bilan sur lequel s’appuyer pour tenter de consolider leur majorité au Sénat et d’éviter

les pertes largement attendues à la Chambre des représentants”. Pour le Wall Street Journal, cependant, le dirigeant démocrate et son parti “sont désormais face à un défi de taille” à l’approche des midterms : il leur faut “parvenir à convaincre les Américains de l’utilité [de ce train de mesures], même si bon nombre de ses effets positifs ne se feront pas sentir avant des années”.

Reste aussi à voir, écrit le quotidien, si la loi peut réussir à faire parler d’elle, dans le brouhaha de campagne électorale. La semaine dernière, par exemple, la nouvelle de son adoption par la Chambre des représentants avait été noyée dans la foule d’articles sur la fouille de la résidence de l’ancien président Donald Trump à Mar-a-Lago, en Floride, par le FBI.

Courrier international

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.