Logo Le temps des banlieues
,

Transferts : Antoine Griezmann au coeur d’un énorme feuilleton sur le mercato

Alors que certaines rumeurs sont apparues cet été concernant Antoine Griezmann, le Français est bel et bien reparti pour une nouvelle saison à l’Atletico de Madrid. Prêté pour deux ans par le FC Barcelone chez les Colchoneros, le Français verrait toutefois son avenir faire l’objet d’un énorme imbroglio. Dans les mois à venir, le cas Griezmann pourrait ainsi faire parler. Explications.

Il aura donc fallu attendre près de 7 mois pour revoir Antoine Griezmann marquer un but. Ce lundi, pour le premier match de Liga de la saison de l’Atlético de Madrid, le Français a réussi à trouver le chemin des filets contre Getafe. Une belle manière pour le champion du monde de débuter cette saison. Il y avait pourtant des doutes autour de la présence ou non de Griezmann au sein de l’effectif de Diego Simeone pour cet exercice 2022-2023. Président des Colchoneros, Enrique Cerezo avait toutefois rapidement mis un terme à tout cela, expliquant que le natif de Mâcon allait respecter son contrat. Voilà désormais le joueur qui appartient au FC Barcelone engagé dans sa deuxième année de prêt à l’Atletico de Madrid.

Les dessous du prêt de Griezmann

Officiellement, Antoine Griezmann est donc toujours un joueur du FC Barcelone. En effet, l’été dernier, le Français avait été prêté pour deux saisons à l’Atletico de Madrid. Un prêt qui comporte toutefois certaines spécificités. En effet, à la fin de cette saison 2022-2023, les Colchoneros pourraient bien devoir lever leur option d’achat, fixée à 40M€ pour racheter la dernière année de contrat de Griezmann, si jamais le protégé de Diego Simeone à Madrid dispute au moins 50% des matchs de son équipe. 

Une clause trop élevée pour l’Atlético ?  

Le fait est toutefois que ce prix serait aujourd’hui jugé trop élevé par l’Atletico de Madrid comme l’explique L’Equipe. Alors que le Colchoneros cherchent déjà à économiser de l’argent et réduire leur masse salariale, cette future dépense pour Antoine Griezmann ne fait plus l’unanimité. A Madrid, on ne voudrait plus payer 40M€. Ainsi, du côté du FC Barcelone, on expliquerait que le club dirigé par Enrique Cerezo voudrait négocier pour diminuer ce prix, si ce n’est même supprimer cette obligation d’achat concernant Griezmann

Griezmann au coeur d’un incroyable plan ? 

Cela pourrait donc se tendre à l’avenir entre le FC Barcelone et l’Atletico de Madrid. Antoine Griezmann pourrait alors se retrouver au coeur d’une guerre entre les deux clubs et il pourrait être la victime directe de celle-ci. Comme le développe le quotidien sportif, le club madrilène brandirait alors la menace de faire jouer Griezmann moins de 50% des matchs afin d’éviter ainsi d’être dans l’obligation de payer ces 40M€. Le feuilleton est lancé… 

le10sport.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.