Logo Le temps des banlieues
,

France: après les violents incendies de forêt, vingt-six suspects arrêtés

En France, les principaux incendies sont maîtrisés par les pompiers. Cela n’empêche pas la police de continuer à traquer les pyromanes à l’origine de ces feux. Depuis le début de l’été, vingt-six suspects ont été arrêtés. Plusieurs d’entre eux ont aussi été condamnés,

Derrière les incendies exceptionnels que connaît la France, il y a des hommes, dans l’écrasante majorité des cas. Au total, 90% des départs de feu sont d’origine humaine. Parfois ce sont des accidents (un mégot de cigarette jeté dans la forêt), parfois ils sont volontaires.

Cinq condamnés

Dans le bilan donné par le ministère de l’Intérieur, six personnes soupçonnées d’être des incendiaires sont emprisonnées en attendant leur procès. Cinq autres ont été condamnées depuis début juillet. Toutes pour avoir mis le feu intentionnellement. Par exemple, ce mardi 16 août, un homme de 40 ans été jugé au Mans, dans le centre du pays. Il avait enflammé de la végétation sèche au bord d’une route dans une commune de la Sarthe. Un incendie sans gravité, les pompiers l’ont éteint très rapidement.

« Voir » ce que ça fait

Sa justification a de quoi surprendre : le coupable dit avoir eu l’idée en regardant la télévision parce qu’il voulait « voir » ce que ça faisait sur le terrain. Sa peine est de six mois fermes, qu’il peut effectuer avec un bracelet électronique. Le même jour, dans l’est de la France, un jeune homme de 22 ans a été condamné à huit mois de prison avec sursis. Il avait été retrouvé ivre et inconscient sur les lieux de l’incendie. Sans pouvoir expliquer son geste. À l’audience, il a présenté ses excuses aux pompiers.


Lire la suite sur RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.