Logo Le temps des banlieues

Variole du singe : l’épidémie continue de progresser

Le virus de la variole du singe gagne, chaque jour, du terrain. L’Organisation mondiale de la santé a indiqué que le nombre de cas avait augmenté de 20% par rapport à la semaine dernière. La plupart sont déclarés en Europe et sur le continent américain.

Ce mercredi lors d’un point presse, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS a dressé un bilan de l’évolution de l’épidémie dans le monde. « _Au total, plus de 35 000 cas de variole du singe ont été signalés dans 92 pays et territoires.__Près de 7 500 cas ont été détectés la semaine dernière, soit 20 % de plus par rapport à la semaine d’avant_et 20% encore par rapport à la précédente. « 

Le taux de mortalité a lui augmenté de 35% en l’espace de quatre semainesDouze personnes sont décédées la semaine dernière des suites de la maladie.

Le patron de l’OMS précise que des études sont en cours pour déterminer si des mutations génétiques du virus sont à l’origine de la propagation rapide de la maladie.

La majorité des cas signalés concernent des « hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes » et ceux fréquentant des lieux de prostitution.

Une campagne de vaccination est en cours mais les chercheurs insistent. Ce n’est pas une solution miracle et mieux vaut privilégier la prévention en réduisant par exemple le nombre de partenaires sexuels.

Le 13 juillet dernier, l’OMS avait classé la variole du singe en urgence de santé publique internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.