Logo Le temps des banlieues
,

France: un hôpital victime d’une cyberattaque, les hackers exigent 10 millions de dollars

Le Centre hospitalier Sud Francilien à Corbeil-Essonnes a été victime dans la nuit de samedi à dimanche d’une importante cyberattaque. Les systèmes informatiques de l’hôpital, qui compte un millier de lits, sont totalement bloqués. Les cyber-assaillants exigent le payement d’une rançon de 10 millions de dollars.

Cette attaque menée à l’aide de « rançongiciels », c’est-à-dire des programmes malveillants capables de prendre le contrôle des ordinateurs et de les bloquer, a eu lieu ce dimanche vers 2 heures du matin, témoignent les personnels du Centre hospitalier Sud Francilien de l’Essonne.

Tous les logiciels métiers de l’établissement, des systèmes de gestion des rendez-vous avec les patients, aux serveurs de stockage d’imagerie médicale, sont inaccessibles. Les services d’urgences, pédiatriques et gynécologiques, de l’hôpital qui compte un millier de lits, fonctionnent depuis en mode dégradé. Les opérations chirurgicales programmées ont dû être reportées et les patients nécessitant des soins rapides ont été redirigés vers les autres établissements de la région.

La section cybercriminalité du parquet de Paris a été saisie et l’enquête confiée aux gendarmes du centre de lutte contre les criminalités numériques. L’établissement est victime d’un double chantage, les pirates réclament le payement de 10 millions de dollars pour débloquer les ordinateurs et menacent aussi de divulguer, en ligne, les données médicales des milliers patients qui ont fréquenté l’hôpital.

Tous les logiciels métiers sont éteints. Il y a également des risques autour de la disparition des données dans tous les dispositifs de télémédecine et d’imagerie médicale. Des données foncièrement sensibles avec un grand volume d’informations. S’ils arrivent à tenir et à ne pas donner la rançon, ça se fera avec la perte de beaucoup d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.