Logo Le temps des banlieues

L’un des bras droits de Vladimir Poutine emmené à l’hôpital après avoir survécu à une tentative d’assasinat

L’un des bras droits de Vladimir Poutine a été emmené à l’hôpital après avoir survécu à une tentative d’assassinat à la bombe, sa fille n’a pas survécu.

Alexander Dugin, connu pour être le « guide spirituel » du président russe, a frôlé la mort après avoir changé au dernier moment de véhicule, ce dernier ayant été piégé à la bombe.

Darya Dugina, sa fille, est décédée dans l’explosion mais cette tentative d’assassinat avait bien pour cible le philosophe russe.

Très vite, les regards se sont portés vers l’Ukraine mais le gouvernement a nié toute responsabilité.

Mikhailo Podolyak, un conseiller du président Volodymyr Zelensky, a déclaré : « L’Ukraine, bien sûr, n’a rien à voir avec l’attentat d’hier, car nous ne sommes pas un État criminel, et encore moins un État terroriste. »

Dugin et sa fille avaient été invités au festival de la Tradition et devaient monter dans la même voiture pour repartir.

Cependant, le proche de Poutine a finalement changé d’avis et est grimpé dans une autre véhicule, évitant ainsi l’attentat.

Darya était analyste politique et rédactrice en chef du journal pro-Poutine United World International.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.