Logo Le temps des banlieues

Angleterre: Manchester United se relance et plonge Liverpool dans le doute

Manchester (Royaume-Uni) (AFP) – Dans un contexte sportif et extra-sportif chargé, Manchester United s’est adjugé sa première victoire de la saison (2-1) contre le vice-champion sortant, Liverpool, toujours au point mort, lundi, en clôture de la 3e journée de Championnat anglais.

PUBLICITÉ

Ces trois premiers points permettent aux Mancuniens de remonter à la 14e place, deux rangs devant les Reds qui ne comptent que 2 points en 3 matches, déjà 7 de moins que le leader Arsenal et son parcours parfait.

Ils vont aussi alléger un contexte lourd avec les supporters qui ont une nouvelle fois manifesté en masse, avant le match, contre les propriétaires américains d « ManU », la famille Glazer, qu’ils espèrent voir céder le club.

Ce succès va surtout faciliter le travail d’Erik ten Hag dont les choix forts – laisser Harry Maguire et Cristiano Ronaldo sur le banc au coup d’envoi – ont été validés par une prestation généreuse et impliquée de ses joueurs, à défaut d’être totalement convaincante.

Lisandro Martinez, titularisé dans l’axe aux côtés de Raphaël Varane, a totalement justifié la confiance de son ancien coach à l’Ajax. L’ajout prochain dans l’entrejeu de l’international brésilien Casemiro, présenté au public avant le match, offre des perspectives intéressantes pour donner davantage de stabilité à l’ensemble.

S’il ne faut pas oublier que c’est un Liverpool très affaibli par les blessures qui s’est présenté à Old Trafford, une statistique donne un sacré relief à cette victoire: les Reds n’avaient plus perdu en Premier League depuis début 2022.

Les 20 premières minutes du match ont été particulièrement impressionnantes de la part de Manchester United qui a mis de la détermination dans les duels, du mouvement et une vitesse qu’on n’avait pas vus de toute la saison dernière.

Le sang-froid de Sancho

Offensivement, la tactique était claire: agresser le côté défensif droit de l’adversaire et un Trent Alexander-Arnold qui a vécu un véritable calvaire face à Anthony Elanga.#photo1

Après avoir trouvé le poteau à la 9e minute, l’ailier suédois, à la sortie d’un une-deux avec Christian Eriksen, a trouvé Jadon Sancho en retrait qui, plein de sang-froid, a conclu du plat du pied à la suite d’une superbe feinte à laquelle James Milner et le gardien Alisson ont mordu à pleines dents (1-0, 16e).

La fin du premier acte a été compliquée physiquement pour Manchester, qui avait beaucoup donné et Bruno Fernandes a été à deux doigts de marquer contre son camp sur un corner, finalement dégagé par Martinez (41e).

Mais les Red Devils ont eu la riche idée de creuser l’écart au retour des vestiaires. Anthony Martial, entré à la pause, a lancé à la limite du hors-jeu Marcus Rashford, qui a remporté son duel face à Alisson (2-0, 53e).

Sans une belle parade du Brésilien sur une nouvelle tentative de Rashford (56e), les Red Devils auraient pu connaître une fin de match tranquille, mais c’est au contraire Mohamed Salah qui a remis de la tension dans le match, de la tête, à huit minutes de la fin du temps réglementaire (2-1).#photo2

Trop tard pour les hommes de Jürgen Klopp, qui reviennent bredouilles de ce déplacement et voient leurs ambitions de titre déjà un peu écornées.

Si Manchester United est, lui, encore loin d’être un prétendant au sacre, le top 4 ne semble soudainement plus un objectif totalement irréaliste, même si la concurrence promet d’être acharnée.

© 2022 AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.