Logo Le temps des banlieues

NBA: Durant va rester aux Nets, affirment ses dirigeants

New York (AFP). La star de la NBA Kevin Durant, qui avait réclamé cet été un départ de Brooklyn, va finalement continuer chez les Nets, avec lesquels il lui reste quatre ans de contrat, a annoncé mardi le manager de l’équipe.

« L’entraîneur Steve Nash et moi-même, ainsi que les propriétaires Joe Tsai et Clara Wu Tsai, avons rencontré Kevin Durant et (son agent) Rich Kleiman à Los Angeles » lundi: « Nous avons convenu d’aller de l’avant ensemble. Nous nous concentrons sur le basket, avec un objectif collectif en tête: construire une franchise durable pour apporter un titre à Brooklyn », a écrit Marks dans un communiqué du club.

Ce message vient mettre fin à un feuilleton qui a agité les Nets et, par rebond, toute la NBA, de nombreuses franchises ayant tenté d’attirer Durant, à partir du moment où celui-ci avait réclamé le 30 juin d’être transféré.

Les Boston Celtics, finalistes la saison passée, le Miami Heat, les Denver Nuggets, les Memphis Grizzlies ou encore les Toronto Raptors, avaient entamé des négociations avec les Nets, selon plusieurs médias.

L’ailier de 33 ans, un des tous meilleurs joueurs de la ligue, deux fois champion avec Golden State (2017, 2018), 12 fois All-Star, avait ensuite demandé le départ de Nash et Marks, après une entrevue avec Joe Tsai à Londres, début août, selon ESPN.

Finalement, le duo va rester en place à l’entame de la prochaine saison (coup d’envoi le 18 octobre) et Durant honorer la sa prolongation de contrat signée il y moins d’un an, qui va lui rapporter 198 millions de dollars.

Sa volonté de départ a résulté d’une nouvelle saison décevante chez les Nets, malgré une équipe construite autour de lui, James Harden et Kyrie Irving, pour viser le titre.

L’élimination au premier tour des play-offs face à Boston (4-0) avait clos un année de turbulences en interne.

Il y a eu d’abord le cas Irving, longtemps empêché de jouer à New York car non vacciné contre le Covid-19 et qui a forcément manqué à l’équipe durant son absence. Puis, il y a eu le départ de Harden à Philadelphie, échangé avec l’Australien Ben Simmons qui n’a pas joué un seul match, en proie à des douleurs au dos, se disant par ailleurs pas prêt mentalement à renouer avec les parquets après plusieurs mois de conflit avec les Sixers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.