Logo Le temps des banlieues

C’est le cancer qui laisse le moins de chances de survie

En France, les cancers sont la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme, et certains sont bien plus mortels que d’autres.

Le cancer est l’une des principales causes de mortalité en France avec environ 150 000 décès chaque année et environ 10 millions de décès dans le monde. Contrairement à l’incidence qui augmente au fil des ans, le taux de mortalité est en diminution constante depuis 25 ans grâce à l’amélioration des traitements et des méthodes de diagnostic qui permettent de déceler les cancers à un stade plus précoce.

Les cancers du poumon, colorectal et de la prostate sont les plus mortels car ils sont très fréquents. Selon les chiffres de l’Institut national du cancer, les cancers de la thyroïde, du sein et de la prostate sont des cancers de « bon pronostic » puisque 5 ans après le diagnostic, leur survie est supérieure à 80%. Au contraire, malgré l’amélioration des traitements, certains cancers restent difficiles à soigner avec des taux de survie égaux ou inférieurs à 20%. Yahoo fait le point.

5 – Système nerveux central (19%)

Les cancers du système nerveux central sont ceux qui se développent dans le cerveau et dans la moelle épinière et dont le pronostic est péjoratif avec seulement 19% de chances de survie à 5 ans. Les traitements sont encore insuffisants, les gliomes ne répondant pas suffisamment bien à la radiothérapie et les chimiothérapies ne sont à ce jour pas suffisamment efficaces. De plus, il n’y a pas de moyen de détecter de façon précoce ces tumeurs.

4- Poumon (16%)

En plus d’être très nombreux, les cancers du poumon sont souvent mortels, avec 16% de survie à 5 ans après le diagnostic. Le diagnostic est souvent trop tardif, ce qui rend ce type de cancer difficilement curables. Le tabagisme est la cause principale des cancers du poumon. Très fréquent, il est le cancer le plus meurtrier chaque année chez l’homme, et le second chez la femme, après le cancer du sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.