Logo Le temps des banlieues

12 migrants, dont trois sortis de prison, s’échappent du centre de rétention

Les migrants ont sans doute profité du chaos à l’intérieur du centre de rétention administrative de Metz (CRA) pour se faire la malle. Selon les informations d’Europe 1, douze d’entre eux ont manqué à l’appel de 21 heures, mercredi soir.

De fortes tensions et des débuts d’émeutes à l’intérieur du CRA n’ont pas permis aux policiers de compter précisément le nombre de détenus. Ce n’est que dans un second temps, en exploitant les images de vidéosurveillance, que les policiers se sont rendus compte qu’à 20h44, une douzaine de migrants avaient réussi à sortir de la zone de rétention.

Un des fugitifs interpellé

Ils y sont parvenus en crochetant des portillons de sécurité grâce à un crochet artisanal confectionné sur place. Ces derniers ont ensuite longé un chemin d’accès pour sortir du CRA et gagner, en escaladant une clôture, l’emprise des gendarmes. Selon les premiers éléments, les migrants ont exploité le défaut de conception d’une serrure qui ne bénéficiait d’un bouclier de pêne posé uniquement que d’un seul côté.

Selon les informations d’Europe 1, un des fugitifs a été interpellé après être tombé et s’être blessé. Il a été placé en garde à vue puis transporté à l’hôpital.

Sur les douze migrants en fuite, âgés de 18 à 32 ans, deux d’entre eux sont Marocains, neuf sont Algériens et un dernier est Libyen. Six d’entre eux avaient été placés en CRA après une garde à vue pour des vols ou des violences, trois d’entre eux sortaient tout juste de prison. Le préfet de Moselle, Laurent To…


Lire la suite sur Europe1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.