Logo Le temps des banlieues
,

Affaire Hamraoui : voix d’homme, changement de personnalité, Aminata Diallo serait atteinte d’une terrible maladie…

De nouvelles informations issues de l’enquête sur l’agression de Kheira Hamraoui viennent d’être dévoilées par le « JDD ». Dedans, on en apprend plus sur le profil d’Aminata Diallo, qui pourrait souffrir d’une maladie mentale assez grave.

C’est un retournement de situation que peu de monde avait vu venir et pourtant, depuis près de 10 jours, la suspecte numéro un dans l’agression de Kheira Hamraoui est de nouveau sa coéquipière en club et en sélection nationale, Aminata Diallo. Pour rappel, le 4 novembre 2021, la première citée est victime d’une violente agression à proximité de son domicile de Chatou (Yvelines) alors qu’elle est reconduite en voiture chez elle par la seconde. Dans un premier temps, les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles interpellent Diallo puis la placent en garde à vue. Elle est finalement relâchée, mais face à leurs nombreux soupçons, les policiers décident de la mettre sous écoute.

Le 16 septembre dernier, Aminata Diallo est placée une seconde fois en garde à vue, avant d’être mise en examen et placée en détention provisoire. La semaine dernière, elle est finalement remise en liberté sous contrôle judiciaire, de quoi inquiéter grandement Kheira Hamraoui, comme elle l’a expliqué rapidement après. Depuis plusieurs jours, de nombreux éléments de l’enquête menée par les policiers de BRB sortent dans la presse, permettant d’en savoir plus sur cette affaire hors norme et notamment sur la personnalité de la jeune joueuse de 27 ans incriminée dans l’agression de sa coéquipière.

AMINATA DIALLO SOUFFRIRAIT D’UN DÉDOUBLEMENT DE PERSONNALITÉ

Le Journal du dimanche (JDD) vient d’ailleurs de publier plusieurs informations qui permettent d’en savoir plus sur Aminata Diallo et d’après les enquêteurs, cette dernière montrerait des traits de personnalité « pour le moins inquiétants ». La footballeuse souffrirait « de toute évidence d’un dédoublement de personnalité ». Parmi les éléments qui ont interpellé les policiers, une conversation téléphonique avec une jeune femme où la sportive semble se faire passer pour un homme en prenant un timbre de voix plus grave et se fait passer pour un certain « Bilel ». Des appels au cours desquels la joueuse est décrite dans « des crises de jalousie, souvent violentes », d’après le rapport lu par nos confrères. Face à ses éléments, une expertise psychologique pourrait être ordonnée par la juge d’instruction chargée du dossier.

Aminata Diallo reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu’à la clôture définitive de ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *