Logo Le temps des banlieues
,

Nice : une maman meurt en pleine rue devant ses enfants

À Nice, une femme âgée de 35 ans s’est écroulée à la sortie d’une école en venant chercher ses trois enfants, comme le rapporte Nice-Matin dans un article du mercredi 28 septembre 2022. Les secours n’ont pas réussi à la réanimer.

Nice, lundi 26 septembre 2022, vers 16h40. À l’heure de sortie de l’école, et alors que la rentrée des classes est encore récente, une maman s’est écroulée au sol devant ses trois enfants. La scène tragique s’est déroulée dans le jardin d’enfant qui jouxte l’école du Ray-Gorbella, au nord de Nice, comme le rapporte Nice-Matin le mercredi 28 septembre 2022. Les enseignants et parents d’élèves présents sur place se sont relayés pour lui prodiguer les gestes de premiers secours : massage cardiaque, bouche à bouche… sans parvenir à réanimer la maman. Le Samu et les pompiers ont immédiatement été dépêchés sur place et ont essayé à leur tour de réanimer Dalal, pendant une heure, sans succès. La maman de 35 ans est morte devant ses trois enfants, dont le plus jeune fêtait ses quatre ans le lendemain du drame. Une scène dramatique et traumatisante à une heure où l’école est remplie par les élèves et parents qui viennent les chercher. La cause de son décès n’a pas encore été définie pour le moment.

Une cellule psychologique mise en place

Une cellule psychologique a immédiatement été mise en place au sein de l’école pour accompagner les élèves mais aussi les parents, enseignants et personnel municipal qui se trouvaient sur place au moment du drame, expliquait mardi 27 septembre l’inspectrice de l’Éducation Nationale Karine Beauvais Ricci. « On accompagnera au plus près la famille dont les trois enfants sont scolarisés dans cette école. » Les enseignants et parents d’élèves sont tous extrêmement touchés et choqués par la soudaine et violente disparition de la maman qui était visiblement très appréciée au sein de l’école, comme le rapportent nos confrères de Nice-Matin. Les semaines à venir s’annoncent difficiles pour les trois enfants de Dalal, ainsi que pour l’ensemble de l’école du Ray-Gorbella, encore sous le choc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *