Logo Le temps des banlieues

Paris : trois interpellations après la mort de Baba

INFO LE PARISIEN. Cinq jours après la mort du jeune Baba, poignardé boulevard Berthier (XVIIe), la brigade criminelle a interpellé ce mercredi trois jeunes entre les portes d’Asnières et de Saint-Ouen (XVIIe) et l’est de Paris. Deux autres jeunes se sont rendus. Les cinq ont été placés en garde à vue, ils sont actuellement auditionnés.

Ils n’ont pas chômé. Cinq jours après la mort de Baba, le jeune homme poignardé porte d’Asnières (XVIIe), la brigade criminelle de la police judiciaire, à qui le parquet de Paris a confié cette enquête d’homicide volontaire en bande organisée, a procédé ce mercredi après-midi à une première vague d’interpellations des présumés auteurs ou complices. Deux jeunes se sont spontanément rendus.

Le drame remonte à vendredi. Ce soir-là, vers 21h30, boulevard Berthier (XVIIe), une rixe éclate entre bandes rivales des portes d’Asnières et de Saint-Ouen (XVIIe). L’un des participants, Baba, 16 ans, connu des services de police, s’écroule poignardé. Malgré l’intervention des secours, la victime, qui a reçu plusieurs coups de couteau à l’abdomen, succombe à ses blessures.

Depuis dimanche, le quartier, très touché par ce drame, était placé sous étroite surveillance policière. La préfecture de police, le commissariat du XVIIe, le maire d’arrondissement, Geoffroy Boulard (LR), et les institutionnels, craignaient un « match retour » des « grands », une vengeance, tandis que les enquêteurs passaient au peigne fin images de la vidéosurveillance et recoupaient tous les témoignages et traces.

Ce mercredi, la « crim » a interpellé trois mineurs, âgés de 16 à 17 ans, à leurs domiciles, et les a ramenés au Bastion, le siège de la PJ, porte de Clichy (XVIIe). Les trois jeunes ont été placés en garde à vue avec les deux autres qui s’étaient rendus. Ils sont auditionnés. Ils sont tous suspectés d’être les auteurs ou les complices de cet homicide volontaire en bande organisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *