6 C
Paris
lundi, mars 27, 2023
spot_img

Cyril Hanouna, Rohff, Magali Berdah… échaudé, Booba multiplie les clashs et les cibles

Téléréalité, rappeurs… Le « duc de Boulogne » multiplie les invectives contre des personnalités sur les réseaux sociaux, quitte à raviver des conflits déjà bien anciens.

Accusé de cyberharcèlement par Magali Berdah, le rappeur Booba s'est autoproclamé lanceur d'alerte contre les dérives d'influenceurs. LP/Jean-Baptiste Quentin
Accusé de cyberharcèlement par Magali Berdah, le rappeur Booba s’est autoproclamé lanceur d’alerte contre les dérives d’influenceurs. LP/Jean-Baptiste Quentin

4

Par Le Parisien 

Le 4 février 2023 à 18h12

Sur les réseaux sociaux, attirer l’attention paie, et il l’a bien compris. Cette semaine, le rappeur Booba s’est de nouveau accroché avec une multitude de personnalités sur Twitter, dénonçant les dérives et arnaques du milieu de la téléréalité, accumulant les montages moqueurs, et ravivant des conflits parfois anciens avec des artistes rivaux.

Parmi ses cibles, l’animateur Cyril Hanouna, à qui il reproche des liens avec Magali Berdah, patronne de l’agence Shauna Events, ancienne chroniqueuse de « Touche pas à mon poste » et figure du controversé milieu des influenceurs de la téléréalité. Lundi, Booba a relayé de multiples vidéos très critiques vis-à-vis de l’émission « Touche pas à mon poste », notamment celle d’une chronique de l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré, écarté de « C l’hebdo » sur C8 après avoir dénoncé une censure de la production.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=le_parisien&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfdGltZWxpbmVfbGlzdCI6eyJidWNrZXQiOltdLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2ZvbGxvd2VyX2NvdW50X3N1bnNldCI6eyJidWNrZXQiOnRydWUsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfdHdlZXRfZWRpdF9iYWNrZW5kIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19yZWZzcmNfc2Vzc2lvbiI6eyJidWNrZXQiOiJvbiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0Zndfc2hvd19idXNpbmVzc192ZXJpZmllZF9iYWRnZSI6eyJidWNrZXQiOiJvbiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfbWl4ZWRfbWVkaWFfMTU4OTciOnsiYnVja2V0IjoidHJlYXRtZW50IiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19leHBlcmltZW50c19jb29raWVfZXhwaXJhdGlvbiI6eyJidWNrZXQiOjEyMDk2MDAsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfZHVwbGljYXRlX3NjcmliZXNfdG9fc2V0dGluZ3MiOnsiYnVja2V0Ijoib24iLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3ZpZGVvX2hsc19keW5hbWljX21hbmlmZXN0c18xNTA4MiI6eyJidWNrZXQiOiJ0cnVlX2JpdHJhdGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3Nob3dfYmx1ZV92ZXJpZmllZF9iYWRnZSI6eyJidWNrZXQiOiJvbiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0ZndfbGVnYWN5X3RpbWVsaW5lX3N1bnNldCI6eyJidWNrZXQiOnRydWUsInZlcnNpb24iOm51bGx9LCJ0Zndfc2hvd19nb3ZfdmVyaWZpZWRfYmFkZ2UiOnsiYnVja2V0Ijoib24iLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3Nob3dfYnVzaW5lc3NfYWZmaWxpYXRlX2JhZGdlIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd190d2VldF9lZGl0X2Zyb250ZW5kIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9uIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1620877624674508802&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fculture-loisirs%2Fcyril-hanouna-rohff-magali-berdah-echaude-booba-multiplie-les-clashs-et-les-cibles-04-02-2023-NPTXCO5YBZD5HJBQJEGJZPZ5QA.php&sessionId=1d6acbf1894569527ffdda9958fae55b9835b62e&siteScreenName=le_parisien&theme=light&widgetsVersion=aaf4084522e3a%3A1674595607486&width=550px

Mercredi, au lendemain d’un « Face à Baba » avec Olivier Véran sur le sujet de la réforme des retraites, Booba s’est moqué à plusieurs reprises des audiences décevantes de l’émission d’Hanouna. « J’espère que t’es bien accroché Baba cette année c’est les montagnes russes », a-t-il taclé. « Ça sent l’vinaigre Baba », a-t-il ajouté dans la même journée, se moquant du « flop monumental » de son nouvel ennemi.

« Berdah criminelle », « Hanouna mafieux »

Les deux hommes s’étaient déjà égratignés quelques jours plus tôt, ce qui avait valu, en direct, des menaces de Cyril Hanouna. « Si tu veux m’attaquer, fais comme tout le monde, attaque-moi sur les réseaux. Quand tu sais que t’es dans la même ville que moi, ferme ta gueule. Il y a des gens qui sont loin, ils font les malins. Un jour à Paris, on verra comment ça se passera », avait-il clamé il y a dix jours.

https://3d9ea5e6987e0fe498312b812194dbba.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-40/html/container.html

S’il semble avoir dirigé ses foudres contre l’animateur de C8, l’artiste n’oublie pas Magali Berdah, sa cible initiale, qui dénonce depuis plusieurs mois une campagne de cyberharcèlement. Empêtrée dans de multiples polémiques à cause des dérives d’influenceurs, la femme d’affaires a de nouveau fait les frais de mauvaises remarques en ligne.

Newsletter La liste de nos envies

Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.S’inscrire à la newsletter

Toutes les newsletters

Après s’être filmé en train de bronzer au soleil, en diffusant en fond sonore un enregistrement de la papesse de la téléréalité, le « duc de Boulogne » a reproché à l’agente de faire la promotion de dangereuses injections clandestines avec l’une de ses influenceuses, Maeva Ghennam. Dans la journée de samedi, Elie Yaffa a rempilé avec une série de publications associant « Magali Berdah la criminelle avec sa meute d’influvoleurs », et « Cyril Hanouna le mafieux de Wish », ou se moquant de leur apparence.

Mécontent de ne pas avoir retrouvé ses comptes Instagram suspendus par Meta après des signalements de Magali Berdah, Booba s’est aussi directement attaqué à la plateforme. Gargarisé par la possession d’un mystérieux « enregistrement de Magali Berdah » (finalement inoffensif) qui prouverait ses liens avec Meta et Snapchat, il a appelé au rétablissement de ses plateformes. Interrogé à ce sujet il y a quelques mois, Meta avait déjà expliqué avoir choisi de fermer les comptes de Booba en raison de manquements liés aux règles d’utilisation d’Instagram.

De vieux conflits ravivés

Qu’importe, Booba persiste, et promet de diffuser les fameux enregistrements jugés incriminants la semaine prochaine. Tout en contestant de nouveau les dénonciations de Magali Berdah pour cyberharcèlement, l’accusant d’être au cœur d’une « conspiration » à laquelle participeraient « ses contacts » et « les journalistes ».

Dans sa croisade contre les « influvoleurs », Booba vise aussi la vedette Jazz Correia et son mari Laurent, épinglés dans des affaires de promotions de trading douteux. Cette fois, le rappeur ne mentionne pas les affaires qui ont notamment valu aux influenceurs la suspension de certains de leurs comptes sur les réseaux sociaux (Snapchat pour Jazz, Instagram pour Laurent), mais relaie plutôt des montages et des photos moqueuses du physique de de Jazz Correia.

Fidèle à ses premiers clashs, Booba s’en est aussi pris à Rohff, un ennemi de longue date avec lequel les conflits s’éteignent et se rallument au gré de leurs humeurs. Lorsque le premier a vanté de meilleurs chiffres de streaming, le second a dénoncé un succès basé des « faux streams ».

Snep knows me long before you🤦🏽‍♂️,Quand tes Zumba certif plaqué Or en stream made in China🇨🇳 seront aussi populaires qu’un #QuiestL’exemple tu pourras t’asseoir à la table de R.O.H2F ton MENTOR.Mon Bercy a éteint ton SDF financé because you are fatiguéy and Eclatey sur scène🤷🏽‍♂️#fact pic.twitter.com/6DIHkrid6F— ROHFF (@rohff) January 31, 2023

« Mon Bercy a éteint ton Stade de France financé parce que tu es fatiguey et éclatey sur scène », a même réagi Rohff sur Twitter. En parallèle, Elie Yaffa s’est aussi amusé à se moquer de la carrière de Gims, la jugeant en déclin, et menaçant, au passage, avoir « du solide » à l’encontre de son épouse.

https://3d9ea5e6987e0fe498312b812194dbba.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-40/html/container.html

Cette hyperactivité à coups de moqueries choc, d’accusations et de promesses de scoops s’avère rentable pour le rappeur : le magazine l’ADN soulignait déjà fin janvier que les tweets de Booba visant Hanouna lui avaient rapporté 4 fois plus d’engagement que la moyenne de ses autres posts. La machine à clasher du « duc de Boulogne » n’est donc pas près de s’arrêter.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,749SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles