6 C
Paris
lundi, mars 27, 2023
spot_img

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, arrive en tête du classement des 100 femmes les plus influentes au monde.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie de Vladimir Poutine a été un moment décisif pour l’Europe cette année, mais la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a su relever le défi. Une semaine après le début de la guerre, elle a annoncé trois sanctions économiques majeures contre la Russie : l’interdiction des transactions avec la banque centrale européenne (BCE), la fermeture de l’espace aérien européen aux avions russes et l’interdiction des agences de presse contrôlées par le Kremlin.

« La protection de notre liberté a un prix », a déclaré Ursula von der Leyen lors d’un discours à la plénière du Parlement européen le 1er mars 2022. « C’est notre principe : la liberté n’a pas de prix. »

Pour son leadership durant la guerre en Ukraine, ainsi que pour sa gestion de la pandémie, la présidente de la Commission européenne figure en tête du 19e classement annuel des 100 femmes les plus influentes au monde. L’influence d’Ursula von der Leyen est unique : personne d’autre dans le classement ne formule de politiques au nom de 450 millions de personnes ; mais son engagement en faveur d’une société libre et démocratique ne l’est pas. La présidente de la Commission n’est qu’une facette de la grande Histoire de l’année 2022 : des femmes qui agissent comme des piliers de la démocratie.

Lorsque la Cour suprême des États-Unis a limité le droit à l’avortement, les femmes américaines ont subi le plus grand renversement de leurs droits depuis la création de ce classement il y a 20 ans. En réaction, les électrices ont dynamisé les élections de mi-mandat aux États-Unis. En Iran, des milliers de femmes ont défilé dans les rues pour protester contre les lois théocratiques qui les traitent comme des citoyens de seconde zone.

Cette année, les manifestantes sont représentées dans le classement par Jina « Masha » Amini, dont la mort en septembre dernier a déclenché une révolution sans précédent en Iran menée par des femmes. Les autres femmes influentes présentes dans le classement sont des actrices du pouvoir plus traditionnelles : 39 PDG, dix chefs d’État et 11 milliardaires, dont la fortune totale s’élève à 115 milliards de dollars.

Le classement a été établi en fonction de quatre paramètres principaux : le capital, les médias, l’impact et les sphères d’influence. Pour les dirigeantes politiques, Forbes a évalué le produit intérieur brut et la population du pays. Pour les dirigeantes d’entreprise, Forbes a pris en compte le chiffre d’affaires et le nombre d’employés. Enfin, Forbes a également évalué les mentions sur les réseaux sociaux et la portée des actions de chacune de ces femmes. Les 100 femmes présentes dans le classement cette année luttent contre le statu quo.

« Si vous ne réagissez pas à la première violation de vos droits », déclare Roya Boroumand, historienne iranienne et militante des droits humains, « la deuxième viendra, puis la troisième. »

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

0FansJ'aime
3,749SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles