Oise : le vrai-faux arrêté du maire de Creil pour encourager « la célébration du 1er mai »

0
33

Jean-Claude Villemain a publié à la veille des mobilisations de ce lundi un arrêté « humoristique » dans lequel il est précisé que « la grève sera fortement déconseillée ce jour-là, mais la participation à la célébration du 1er mai encouragée ». Une manière de répondre aux détracteurs de l’opération « mairie morte », très suivie dans la ville du sud de l’Oise.

C’est un arrêté qui se veut « humoristique » mais qui est avant-tout un message politique. La semaine passée, à la veille des rassemblements du 1er mai qui s’annoncent très suivis, le maire (PS) de Creil (Oise) Jean-Claude Villemain, a publié un arrêté très officiel pour confirmer la fermeture de sa mairie et de l’ensemble des services municipaux ce lundi. Jusqu’ici, rien de très surprenant pour un jour férié.

Mais dans l’article 2 de ce « vrai-faux arrêté », l’édile creillois prend soin de préciser que « la grève sera fortement déconseillée ce jour-là, mais la célébration du 1er mai encouragée ». Et de poursuivre, dans l’article 4 : « Le conseil municipal et les Creillois s’inscrivant dans la lutte salariale ou maniant l’humour sont chargés de mettre en œuvre cet arrêté. »

« Derrière l’humour, il y a toujours une vérité cachée »

Cet arrêté poil à gratter est d’abord pour Jean-Claude Villemain une réponse à une administrée, adhérente au parti présidentiel Renaissance, qui avait récemment saisi le tribunal administratif pour dénoncer la légalité de l’opération « mairie morte ». Une action soutenue par la ville.

« Cette personne appartenant à Renaissance m’a dénoncé au tribunal administratif car je dois assurer la continuité du service public », explique Jean-Claude Villemain. Avec cet arrêté, je voulais prendre ça avec un peu d’humour et montrer que les mouvements sociaux doivent continuer, même les jours fériés. Les élus de la majorité de Creil sont dans le mouvement social. Nous saisissons toutes les occasions pour le faire savoir. Dans peu de temps, nous prendrons une autre initiative, tout aussi surprenante et toujours avec de l’humour. Car derrière l’humour, il y a toujours une vérité cachée… »

L’appel à se mobiliser ce lundi contre la réforme – désormais promulguée – des retraits s’annonce en tout cas très suivi partout en France. Une dizaine de manifestations sont ainsi annoncées en Picardie. Dans l’Oise, la manifestation départementale s’élancera à 10 heures depuis le Cours Guynemer à Compiègne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici