130 millions d’euros gagnés à l’EuroMillions : le couple a joué à Levallois-Perret

0
48
ILLUSTRATION LOTO , EUROMILLIONS , FDJ , LA FRANCAISE DES JEUX / PHOTO LE PARISIEN / ARNAUD JOURNOIS

C’est un gain record pour les Hauts-de-Seine et pour l’année, en France. Le tirage au sort avait eu lieu le 29 septembre dernier. Le couple gagnant, qui souhaite rester anonyme, rêve notamment de retraite anticipée et de voyages.

Un petit-déjeuner au lit. C’est le plaisir que s’est offert un couple après avoir appris qu’il avait remporté le jackpot EuroMillions. « Nous nous sommes fait livrer au petit matin. Pas besoin de négocier pour savoir qui sortirait acheter les croissants, c’était très agréable », ont confié à la Française des jeux (FDJ) l’homme et la femme à qui elle a remis la modique somme de 130 millions d’euros.

Ce n’est pas le record à ce jeu : 230 millions gagnés au Royaume-Uni, l’an passé, juste devant les 220 millions d’une Française, il y a deux ans. Mais « il s’agit du record de gains, en France, cette année, souligne la FDJ, et le plus gros gain dans les Hauts-de-Seine ».

Le billet gagnant a en effet été validé à Levallois-Perret, au bar-tabac Le Fontenoy. Avec cette combinaison gagnante sortie au tirage du 29 septembre dernier : 9, 11, 13, 21, 32 ; étoiles 2 et 7.

130 millions, c’est aussi dix fois plus que le précédent record établi dans le département, en 2005… déjà à Levallois. On descend ensuite à environ 11 millions pour trois gagnants, à Clamart (1999), La Garenne-Colombes (2005) et Bourg-la-Reine (2018).

Un rêve prémonitoire

La Polynésienne, qui a gagné les 220 millions d’euros il y a deux ans, confiait avoir eu une intuition. À Levallois-Perret, l’homme qui validait très occasionnellement, par système flash, des grilles EuroMillions, a dit avoir fait un rêve prémonitoire la nuit précédant le tirage du 29 septembre. « Mon subconscient m’a envoyé un message. Dans mon rêve, j’avais gagné 120 millions d’euros, je n’étais pas si loin du compte », s’est amusé le gagnant lors du paiement, rapporte la Française des jeux.


À lire aussi« 20 000 euros mensuels pendant 30 ans » : la promesse d’EuroDreams, nouveau jeu de la FDJ


Comme le raconte encore la FDJ, c’est au cours d’un dîner entre amis, au lendemain du tirage, que le couple, qui souhaite garder l’anonymat, a vérifié les résultats de l’EuroMillions et découvert son gain. « Ça fait l’effet d’un uppercut », ont raconté les deux gagnants, dont on ne sait s’ils habitent Levallois.

Le reçu rangé dans une cachette

L’épouse a ensuite confié avoir rangé le précieux reçu de jeu « dans une cachette secrète » et vérifié sa présence régulièrement. « Je parlais au ticket matin et soir », a-t-elle plaisanté.

« Désormais, le couple envisage l’avenir plus sereinement », relaie la FDJ. « Nous venons de vivre des années difficiles, c’est une page qui se tourne ; on nous offre une seconde vie », ont-ils déclaré « émus ».

Pour autant, le couple n’a pas l’intention de faire des folies. « Ils projettent désormais de profiter d’une retraite anticipée, de voyager autour du monde, d’aider leurs proches et des causes qui leur tiennent à cœur », relate la FDJ.

« Je ne veux pas de montre, de bijoux ou de yacht. Le matériel ne m’intéresse pas. C’est l’authentique que je recherche », a assuré le mari. Les deux époux pourront au moins s’offrir encore de nombreux petits-déjeuners au lit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici