« A travers SouAaG, je souhaite promouvoir le leadership féminin et favoriser l’économie circulaire »

0
20

Depuis longtemps, Souaad Gargari avait cette idée qui lui trottait dans la tête : créer des pièces de mode qui allient artisanat marocain et savoir-faire français. Après une dizaine d’années passées dans l’administration des ventes, Souaad saute le pas et crée SouAag Paris en 2017. Un rêve devenu réalité grâce notamment au coup de pouce de réseau d’accompagnement comme « Les Entrepreneurs affranchis ».

BPIFRANCELE PARISIEN

« A travers SouAaG, je souhaite promouvoir le leadership féminin et favoriser l’économie circulaire »

Contenu proposé par BpifranceL’équipe éditoriale du Parisien / Aujourd’hui en France n’a pas participé à sa rédaction.

Briser le plafond de verre

Le credo de SouAaG ? Fusionner l’artisanat marocain et le savoir-faire français, dans des pièces chic et décontractées, avec des matières upcyclées, bien coupées et pensées pour toutes les morphologies. Son vêtement fétiche ? La veste de tailleur. « Je rêvais d’avoir des pièces uniques avec cette touche artisanale multiculturelle en hommage à mes origines marocaines », souligne Souaad. Réalisées à partir de matières chinées dans des stocks dormants des grandes maisons de couture, ces pièces intemporelles sont confectionnées en petites séries, en circuit court avec des artisans locaux.

Pour Souaad, plus que de créer un simple vêtement, il s’agit aussi d’épauler les femmes, en leur apportant assurance et confiance.

« Une façon pour moi de promouvoir cet enpowerment féminin tout en favorisant une économie circulaire »

Souaad Gargari créateur de SouAag Paris

Le déclic ? Dans un premier temps, une formation de styliste tout en restant salariée dans l’industrie. En 2021, Souaad signe sa rupture conventionnelle de contrat et obtient un prêt d’honneur avec France Active ce qui a permit à Souaad de démarrer son activité. Et dans un second temps, avec le programme des « Entrepreneurs affranchis », l’opportunité d’être accompagnée et formée afin de développer son business. Ainsi, quatre ans après la création de sa marque, se définissant elle-même comme une « entrepreneuse dans l’âme », Souaad a décidé de se mettre à son compte en 2021.

Créer un tissu social pour briser l’isolement de l’entrepreneur

« Je me suis d’abord dirigé à la Maison des entrepreneurs de Vallée Sud – Grand Paris à Fontenay-aux-Roses, où j’ai notamment été renseignée sur les différents dispositifs auxquels je pouvais prétendre. Puis Souaad a rencontré l’incubateur des « Entrepreneurs affranchis » au salon de Suresnes sur l’entrepreneuriat féminin en septembre 2022. « Intégrer un programme comme celui-ci permet de rompre avec la solitude. Être accompagnée et rencontrer d’autres entrepreneurs, est essentiel pour se créer un réseau, et confronter ses problématiques avec d’autres entrepreneurs dont le background et l’expertise sont très différents des nôtres. Cela créé un effet miroir très enrichissant ».

Un parcours basé sur la bienveillance et l’entraide

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ont des talents qui n’attendent que de s’épanouir. Ce sont ces viviers de création que le programme « Entrepreneuriat Pour Tous », créé par Bpifrance, aide à révéler. Pour répondre à ces publics, Bpifrance s’est entourée de réseaux d’accompagnement disposant d’un fort ancrage local. « My Creo Academy » en fait partie. Implantée au cœur des quartiers prioritaires de la ville d’Aulnay-sous-Bois depuis 2006, « My Creo Academy » mène des actions dans l’ambition de rendre la réussite accessible à tous, par le biais notamment des « Entrepreneurs affranchis ». L’objectif de cet accélérateur est de libérer les créateurs de leurs pensées limitantes et des barrières invisibles qui paralysent, et ainsi de leur permettre d’acquérir toutes les clés indispensables pour développer leur activité.

Souaad Gargari
Souaad Gargari

Dans le cadre des « Entrepreneurs affranchis », le parcours de Souaad Gargari s’est articulé en trois étapes. D’abord, une phase d’échanges, de mises en relation, autour d’un réseau de partenaires et d’experts. Un séminaire de 6 jours – sous forme de bootcamp dans le désert – spécialement conçu pour permettre aux entrepreneurs de développer un mental d’acier. Enfin, six mois de mentoring par un collaborateur issu d’un grand groupe partenaire pour guider, motiver, challenger le mentoré tout en lui apportant un regard extérieur.

Une immersion totale pour se reconnecter avec soi-même

L’expérience la plus marquante ? « Ce bootcamp dans le désert marocain en février 2023 qui a vraiment soudé nos liens, non seulement en tant qu’entrepreneurs mais également en tant qu’humains. Pendant ce séminaire, nous avons travaillé sur la posture des dirigeants, l’art oratoire, le modèle de process communication. Une expérience magique. Cela m’a notamment permis de saisir combien il est essentiel de se connaître en profondeur et de s’accorder du temps pour soi. Jusque-là j’étais ultra exigeante avec moi-même, obnubilée par les objectifs à atteindre … et en fait, cela ne fait que renforcer les barrières mentales, comme la peur de l’échec ou la crainte du regard de l’autre ! J’ai compris que la récompense c’est justement le chemin accompli. Le conseil précieux que l’on m’a donné, c’est « Souaad fiche-toi la paix ! ». Et cela fait du bien se de dire : prends le temps qu’il faut, le reste viendra. Et c’est vrai que depuis que j’ai changé de mindset, je me sens plus inspirée et créative, et mes prises de décision sont plus réfléchies. »

Prochaine étape pour Souaad Gargari ? Développer sa marque sur le marché BtoB, en recrutant des agents commerciaux, pour gagner en visibilité en France comme au Maroc.

Pour en savoir plus sur la création d’entreprise et l’accompagnement à la création rendez-vous sur le site bpifrance-création.fr, et retrouvez tous les réseaux d’accompagnement en fonction de vos besoins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici