Attal et Rutte affichent l’unité du couple franco-néerlandais tandis que Wilders patiente

0
75

Gabriel Attal s’est rendu aux Pays-Bas, mercredi 6 mars. Il s’est entretenu avec le Premier ministre démissionnaire, Mark Rutte, l’un des dirigeants européens les plus proches du gouvernement français. Mais il est fort possible que ce soit la première et dernière visite officielle du Premier ministre français à son homologue de droite libérale, qui ambitionne une carrière à l’Otan. La victoire de l’extrême droite aux législatives de novembre laisse planer sur les Pays-Bas l’ombre de lendemains eurosceptiques, aux antipodes de Paris.

Avec notre correspondant à La HayeAntoine Mouteau

Au Binnenhof, le siège du gouvernement à La Haye, le Premier ministre Mark Rutte a d’abord félicité Gabriel Attal pour sa récente nomination à Matignon : « Gabriel, beaucoup de succès à toi ! Je suis très heureux qu’aussi peu de temps après ta nomination en tant que Premier ministre, tu sois déjà ici à La Haye. »

Pour le nouveau Premier ministre français, le temps était compté pour une visite à Mark Rutte. Grand allié en Europe d’Emmanuel Macron, ce dernier est sur le départ. Il est pressenti comme le prochain secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan).


Lire la suite sur RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici