« Bonjour Monsieur Benzema » : Jean-Luc Mélenchon soutient la star du foot après la polémique « Frères musulmans »

0
14
Paris, France, le 26 septembre 2023. Jean-Luc Mélenchon, leader de LFI La France Insoumise, sort un nouveau livre : Faites-mieux ! Vers la révolution citoyenne photo : LP / Olivier Corsan

Le dirigeant de LFI a publié ce jeudi un tweet de soutien après les accusations de proximité avec les Frères musulmans proférées par Gérald Darmanin à l’égard de l’ex-joueur des Bleus.

Jean-Luc Mélenchon ne « sait rien du foot », c’est lui qui le dit. Mais ce dernier s’y connaît en politique et a sûrement bien pesé ses mots au moment de publier un tweet ce jeudi pour venir soutenir Karim Benzema dans la polémique qui l’oppose au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

« Bonjour Monsieur Benzema. Je ne vous connais pas et je ne sais rien du foot. Mais le gouvernement et ses amis ont choisi de vous diaboliser. Ils vous traitent de français de papier, attaque le leader de LFI, son mouvement politique au cœur des polémiques dans l’Hexagone depuis les attaques terroristes proférées par le Hamas du 7 octobre dernier en Israël.

« Avec de tels ennemis qui parlent avec de tels mots vous devez être une personne remarquable, sans haine ethnique ou religieuse », affirme-t-il. Un écho aux accusations deGérald Darmanin qui avait enflammé les réseaux sociaux mardi soir après avoir accusé Karim Benzema d’être lié aux Frères musulmans. « Karim Benzema est en lien, on le sait tous, notoire avec les Frères musulmans », avait-il déclaré. Ce que le Ballon d’or a vigoureusement démenti mercredi par la voix de son avocat, Hugues Vigier.

« Français de papier »

« Ceci est faux ! Karim Benzema n’a jamais eu la moindre relation avec cette organisation, a expliqué Me Viguier à propos de celui qui a rejoint le club saoudien d’Al-Ittihad en juin. « Il a d’ailleurs choisi de vivre en Arabie qui a décrété ladite organisation terroriste, ce que n’a jamais fait la France », a précisé le conseil de Karim Benzema, qui envisage un dépôt de plainte contre le ministre de l’Intérieur.

« Petit-fils de gens traités eux aussi de « français de papier » par les Pétainistes qui retiraient leurs papiers à ceux qui étaient français depuis moins de dix ans, je sais que la France appartient à tous ceux qui la choisissent. Ceux qui nous insultent ne la méritent pas », a conclu Jean-Luc Mélenchon.

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon est déjà sur des charbons ardents après les propos de Danièle Obono cette semaine. La députée de Paris est au cœur d’une polémique, après avoir estimé que le Hamas est un « groupe politique islamiste » qui « résiste à une occupation » pour « la libération de la Palestine ». Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a saisi la justice pour « apologie du terrorisme ». Mathilde Panot a défendu la position de la députée de son groupe à l’Assemblée, ce matin sur France Inter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici