Boulogne : une famille intoxiquée à cause d’un chauffe-eau défectueux

0
38
PARIS ( 05.05.2015 ) ILLUSTRATION DU LOGO DES SAPEURS POMPIERS PARISIEN. PHOTO LE PARISIEN OLIVIER BOITET

Les trois personnes qui ont inhalé monoxyde de carbone, ce gaz inodore et incolore, ont été transportées à l’hôpital. En urgence absolue pour la mère de famille.

Le drame a été évité de peu. Mercredi soir, peu après 20 heures, les sapeurs-pompiers sont intervenus à Boulogne, dans l’appartement d’une famille victime d’une intoxication au monoxyde de carbone.

À l’arrivée des secours dans le logement familial, un appartement situé au 97, rue du Château, la mère de 50 ans était inanimée alors que son conjoint et sa fille souffraient, eux, de nausées et violents maux de tête. Un état provoqué par l’inhalation d’une trop grande quantité de monoxyde de carbone.

La victime placée en caisson hyperbare

Selon les premières constatations, le gaz ne s’est pas échappé d’un radiateur d’appoint mais d’un chauffe-eau défectueux. Les mesures effectuées sur place ont détecté 130 ppm (parties par millions), soit 1,3 volume de monoxyde pour 1 000 volumes d’air. Pour mémoire, l’intoxication au monoxyde de carbone peut être mortelle en quelques heures quand la concentration avoisine les 2 000 ppm.

Un périmètre de sécurité a été dressé autour de l’immeuble d’habitation le temps de l’intervention des secours. La mère de famille, qui a repris connaissance peu après l’arrivée des pompiers, a été transportée en urgence absolue à l’hôpital de Garches où elle a été placée en caisson hyperbare. L’homme de 65 ans et la jeune fille de 18 ans ont été admis, en urgence relative, à l’hôpital Ambroise Paré où ils ont été placés tous deux sous oxygène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici