Château de la Star Ac : pas de visite, ni de vente aux enchères avant la fin de la prochaine saison

0
45
Dammarie-les-Lys, mercredi 19 décembre. Des centaines de fans de la Star Ac’ ont été les premiers à visiter le château des Vives-Eaux.

Le bras de fer judiciaire continue entre le propriétaire du château des Vives Eaux à Dammarie-les-Lys et la société Axa Banque qui a lancé des poursuites contre lui dans le cadre d’une saisie immobilière. L’action de la banque est suspendue en attendant la décision de la Cour d’appel.

Son propriétaire Jean-Michel Pontet avait prévenu : il lançait une procédure pour empêcher la vente aux enchères du château des Vives Eaux de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne) prévue le 2 novembre à 14 heures au palais de justice de Melun, avec une mise à prix fixée à 700 000 euros. Une façon de contester l’initiative de la société Axa Banque avec laquelle il admet un « contentieux juridique et financier ». Prévue le 25 octobre selon l’annonce légale publiée dans la presse et sur le site d’un cabinet d’avocat melunais, la visite préalable de ce lieu mythique depuis qu’il accueille le tournage de la Star Academy ravivait l’intérêt des fans et des curieux.

Dammarie-les-Lys. La visite du 25 octobre et la vente en adjudication du 2 novembre annoncées sur le site d'un cabinet d'avocats melunais sont ajournées.
Dammarie-les-Lys. La visite du 25 octobre et la vente en adjudication du 2 novembre annoncées sur le site d’un cabinet d’avocats melunais sont ajournées.

Las ! Beaucoup seront déçus. Jeudi 19 octobre, la banque qui mène des poursuites dans le cadre d’une saisie immobilière, confirmait que la visite prévue le 25 octobre est ajournée, compte-tenu d’une demande de sursis à exécution en cours. Conséquence logique : la vente aux enchères du 2 novembre l’est aussi… En fait, l’action de la banque est suspendue en attendant la décision de la Cour d’appel de Paris.

« Je ne suis pas surpris. C’est l’application de la loi », commente Jean-Michel Pontet. « C’est le principe de l’appel. Il y a une première manche, puis une 2e ! », explique Me Etienne Feildel, son avocat.

L’émission débute le 4 novembre et va durer trois mois

Plus technique, il détaille : « Il y a deux procédures. On a demandé un sursis à exécution du jugement auprès du 1er président de la Cour d’appel de Paris. La demande est suspensive. La visite est ajournée et la vente en adjudication logiquement aussi car un article le prévoit. Sur le fond, on demande l’annulation de la procédure. L’appel sera examiné par la Cour d’appel au 1er semestre 2024, après la fin du tournage de l’émission Star Academy. La décision sera rendue plus tard. Il n’y aura pas de visite préalable des lieux et de vente aux enchères avant cette décision » .

Jean-Michel Pontet espère qu’un accord amiable intervienne avec Axa Banque pour régler ce contentieux. Contacté à plusieurs reprises, l’avocat de la banque n’a pas souhaité s’exprimer.

Ces démêlés judiciaires n’ont en tout cas aucun impact sur la nouvelle saison de la Star Academy qui débute le 4 novembre et va durer trois mois. Un rendez-vous attendu. L’an passé, selon Endemol France, la dernière saison avait attiré en moyenne 4,2 millions de téléspectateurs en prime time et près de 2 millions en quotidienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici