Coupe du monde de rugby : 5000 postes d’intérimaires à pourvoir

0
68
Le village rugby sera installé au cœur de la place de la Concorde (8e) pendant toute la durée de la Coupe du monde, du 8 septembre au 28 octobre. Tous les matchs y seront diffusés sur écrans géants.

La campagne de recrutement de 5000 intérimaires qui participeront à la Coupe du monde de rugby vient de s’ouvrir. Plus de 1500 contrats, d’une semaine en moyenne, sont à pourvoir en Ile-de-France.

C’est la dernière ligne droite. La Coupe du monde de rugby commence dans moins de 160 jours, le 8 septembre au Stade de France par le match d’ouverture France-Nouvelle-Zélande. Suivront 47 autres matchs en 51 jours dans 9 stades, jusqu’à la finale au même endroit le 28 octobre. « Une compétition exceptionnelle, 51 jours de grande fête populaire », pour lesquelles les organisateurs seront dans les temps, assure le président de France 2023, Jacques Rivoal.

Dans ces dernières semaines, il reste notamment à lancer le recrutement des 5000 intérimaires qui travailleront sur l’événement. C’est l’objectif du partenariat signé vendredi entre France 2023 et le cabinet Proman, recruteur officiel de la Coupe du monde de rugby.

Si vous êtes intéressés pour contribuer à l’organisation de la Coupe du monde, les recrutements commencent en ce mois d’avril. Rendez-vous sur le site web de Proman, sur l’appli MyProman Intérimaires ou dans l’une des agences Proman (il y a en a dans les dix villes hôtes du Mondial : Paris, Saint-Denis, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Nice, Saint-Étienne, Lille et Toulouse).

Cordistes et désoiffeurs

« Il y a des besoins dans tous les domaines », a détaillé Roland Gomez, le président de Proman. Essentiellement dans 4 secteurs d’activité : transport et logistique, accueil et vente, hôtellerie et restauration, ainsi que construction et BTP. Cela recouvre des métiers comme chauffeur ou manutentionnaire, agent de réception ou hôte de caisse, cuisinier ou plongeur, ou des profils plus spécialisés comme cordiste ou nacelliste, pour monter les installations liées à l’événement.

Le comité d’organisation recherche aussi des… « désoiffeurs », ces agents avec une réserve de boisson sur le dos qui servent les verres des fans de rugby ! Sur les 5000 intérimaires, la plupart (1550) seront recrutés en Ile-de-France, qui concentre 10 matchs à Saint-Denis, dont l’ouverture et la finale. Si l’expérience peut être intéressante, sachez toutefois que ces recrutements restent de l’intérim. « Les contrats proposés iront de quelques jours à deux mois, mais la durée moyenne peut être estimée à 1 semaine », a précisé Roland Gomez.

Pas d’inquiétude sur la sécurité

Avec ces 5000 intérimaires, la Coupe du monde sera au complet, après avoir déjà recruté 1300 apprentis et 4600 volontaires bénévoles. « On n’aura pas de problème de recrutement car la particularité de notre évènement, c’est qu’il s’étale sur deux mois, pas durant l’été (comme pour les JO-2024, ndlr) et sur neuf stades, donc nous ne sommes pas inquiets », a assuré Jacques Rivoal.

Sur la sécurité en particulier, le patron du Mondial 2023 se veut rassurant. « On n’est pas du tout inquiet car en fait il faut relativiser l’évènement : le plus grand pic de la compétition, ce sera le premier week-end et, en termes de mobilisation des ressources de sécurité, ça correspond à une journée de Ligue 1 de football. Donc, c’est quelque chose de complètement maîtrisé, de courant », a-t-il affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici