Créteil : un client tente d’étrangler la chauffeuse de taxi

0
14

Ivre et agressif, il a brisé la paroi qui le séparait de la conductrice, a tenté de l’étrangler puis de prendre le volant pour voler le véhicule. La victime a réussi à prendre la fuite.

Cela faisait moins d’un mois qu’elle avait commencé son nouveau travail, chauffeuse de taxi pour la compagnie Hype. Mounia*, une quadragénaire du Val-de-Marne, a été victime d’une violente agression par un client dans la nuit de mardi à mercredi.Tout démarre près de la gare de Lyon, à Paris, vers minuit. Un Tunisien de 44 ans, visiblement éméché, veut rentrer chez lui dans l’Essonne. Mounia accepte la course. Mais peu après, alors qu’elle circule sur l’A86 dans le Val-de-Marne, il lui annonce qu’il ne paiera pas le trajet. De vifs échanges éclatent. Le client, de plus en plus agressif, tente même de descendre alors que la voiture roule. Mounia déclenche le bouton SOS du véhicule, prévient la police puis appelle un collègue, qui lui conseille de ramener le client gare de Lyon. C’est alors que la situation dégénère.« Je me suis vu mourir »Le passager devient fou de rage. Il se met à frapper de toutes ses forces contre la paroi en plastique rigide qui le sépare de la conductrice et parvient à l’arracher. Il se jette sur le volant et fait faire plusieurs embardées au taxi, qui se trouve sur l’A86 au niveau de Créteil près de la sortie vers l’hôpital Henri-Mondor. La voiture manque de provoquer des accidents avec les autres véhicules.


Mounia parvient à s’arrêter sur le bas-côté de l’autoroute. Son client se rue alors sur elle et tente de l’étrangler en serrant fort son cou avec les mains. « Il avait le regard noir, déterminé. Je me suis vu mourir », confiera-t-elle. Elle résiste, se débat et parvient à s’extirper de l’habitacle.Il descend et ordonne de lui donner les clés afin de partir avec le taxi. Mounia remonte aussitôt à bord et prend la fuite. Les policiers retrouvent peu après le suspect qui tentait se cacher derrière la glissière de sécurité, à pied le long de l’autoroute. Il sera placé en garde à vue au commissariat de Créteil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici