Espagne : au moins treize morts dans l’incendie d’une boîte de nuit

0
40

Le bilan ne cesse de s’alourdir dans ces discothèques du sud-est de l’Espagne, alors que les secours recherchaient deux personnes portées disparues ce dimanche matin.

Au moins treize personnes sont mortes dimanche matin dans l’incendie d’une discothèque à Murcie, dans le sud-est de l’Espagne, un bilan qui ne cesse de s’alourdir car la police continue à chercher des corps dans les décombres.

« Six nouveaux cadavres ont été retrouvés dans les décombres de la discothèque. Le bilan s’élève à treize morts. D’autres victimes sont encore possibles », ont annoncé peu avant 14 heures (12 heures GMT) les secours d’urgence.

« Les experts de la police scientifique et judiciaire se sont déployés dans la discothèque de Murcie où a eu lieu un incendie à l’aube pour enquêter », a annoncé la police nationale sur le réseau social « X », anciennement Twitter, faisant encore grimper le bilan de minute en minute.

« Les pompiers continuent à s’activer sur les lieux et n’écartent pas la possibilité de trouver de nouvelles victimes », préviennent depuis plusieurs heures les secours.

Prévenus vers 6 heures du matin

Les secours ont été prévenus vers 6 heures du matin qu’un incendie s’était déclaré dans une boîte de nuit du quartier d’Atalayas, à Murcie, et qui s’est propagé à deux autres.

Les pompiers, dépêchés sur place à 7 heures, sont parvenus à éteindre l’incendie à 8 heures mais « il reste des cadavres à sortir » des décombres, une tâche compliquée étant donné le « risque avéré d’effondrement », a précisé l’édile.

D’après El Pais, le feu est parti au sein de la discothèque Teatre — où ont été découverts les corps — avant de se propager à deux autres discothèques contiguës, le Golden et la Fonda, dans cette rue dédiée aux loisirs.

D’après les photos diffusées par les secours, la façade jaune et rouge du Teatre a été dévorée par les flammes. Les clichés montrent les lances à eau des camions de pompiers continuant d’asperger la façade noircie dans une rue envahie par les véhicules de secours, avec une fumée épaisse s’échappant du toit de la discothèque.

Douze véhicules de secours, 40 pompiers, ainsi qu’une vingtaine de policiers auront été nécessaires pour venir à bout des flammes selon les autorités.

« Priorité est donnée à la localisation des corps » dans le bâtiment, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la police nationale.

Les quatre blessés, deux femmes de 22 et 25 ans et deux hommes de 41 et 45 ans, ont inhalé des fumées, précisent les secours dans un communiqué.

Le bilan pourrait s’alourdir un peu plus alors que deux personnes manquaient encore à l’appel en fin de matinée. Selon l’agence de presse Efe, citée par le quotidien El Pais, plusieurs membres d’un groupe de huit amis réunis pour célébrer un anniversaire étaient notamment portées disparus.

À ce stade, l’origine de l’incendie est inconnue. Le directeur du Teatre affirme que le feu est parti de la Fonda et que son établissement a pu être évacué à temps. Au moins quarante pompiers et une vingtaine de policiers sont mobilisés. Une équipe de psychologues est déployée dans le Palais des sports à destination des proches des victimes. Le maire de Murcie a annoncé trois jours de deuil en mémoire des victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici