Fast-foods ou restaurants traditionnels ? Découvrez quelles enseignes dominent dans votre ville

0
12

Nous avons recueilli les données de toutes les enseignes de restauration rapide et traditionnelle dans la totalité des communes d’Île-de-France. Voici les évolutions constatées ville par ville entre 2011 et 2021.

McDonald’s ou bistro français ? Burger King ou restaurant italien ? Le choix peut sembler difficile, en fonction de votre budget ou de l’envie du moment. Si la France reste le leader mondial de la gastronomie, les fast-foods grignotent de plus en plus de place.

Avec 13 950 établissements, l’Île-de-France concentre plus de 30 % des enseignes de restauration rapide du pays. Mais les restaurants traditionnels tentent de résister. Découvrez, commune par commune, l’importance des fast-foods face aux enseignes classiques.

Au niveau des départements, dans la moitié d’entre eux en Île-de-France, la restauration rapide a déjà pris le pouvoir. En Essonne (51,8 %), dans le Val-de-Marne (50,2 %), le Val-d’Oise (52,8 %) et la Seine-Saint-Denis (58,2 %), les fast-foods sont devenus majoritaires par rapport aux restaurants traditionnels, alors qu’ils ne l’étaient pas il y a dix ans.

L’exception parisienne

Exemples le plus frappants, la Seine-et-Marne, l’Essonne et la Seine-Saint-Denis ont vu le ratio de fast-foods par rapport aux restaurants traditionnels augmenter de 14 points ! Les Hauts-de-Seine et les Yvelines restent réticents, même si la part de la restauration rapide a dépassé les 41 % en 2021. Paris fait figure d’exception, en étant le département qui a la moins forte implantation de fast-foods en 2021 (34,1 %), et la plus faible augmentation de cette part ces dix dernières années (6,8 points).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici