Fleury Michon ferme une usine, plus de 100 postes en danger

0
113

Le couperet est tombé pour Fleury Michon. Comme l’indique France Bleu, le groupe français d’agroalimentaire a annoncé lundi 20 février la fermeture de son usine de Plélan-le-Grand, en Ille-et-Vilaine, qui était en difficulté depuis fin octobre en raison de bilans financiers en chute libre depuis plusieurs années. Faute de repreneurs fiables, 101 salariés vont donc perdre leur poste ou être reclassés dans le groupe.

« C’est un choc, parce que les salariés étaient dans l’attente depuis trois mois. Il y a pourtant eu des entreprises qui se sont présentées et qui ont fait des offres d’achat », regrette Olivier Louchard, secrétaire général du syndicat CFDT Agri-Agro 35, auprès de nos confrères. « Pourquoi ça n’a pas fonctionné ? Une centaine de gens se retrouvent avec un plan social sur le dos. Certains ne sont pas loin de la retraite et travaillent dans l’entreprise depuis plus de 25 ans », déplore-t-il également.

De son côté, la direction de Fleury Michon a mis en place un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) d’une durée de trois mois minimum. Durant cet intervalle, l’activité de l’entreprise va se poursuivre et aucune date de fermeture n’est, pour l’heure, encore définie. En octobre 2022, le groupe français avait annoncé un projet de cession de son usine de Plélan-le-Grand et le lancement de la recherche d’un repreneur. Malgré des discussions avec huit potentiels repreneurs, l’usine de Plélan-le-Grand s’apprête donc à baisser le rideau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici