« Hanouna, casse-toi ! » : l’animateur avait promis de partir en cas de victoire de LFI, il réagit vivement

0
86
Face aux lecteurs avec Cyril Hanouna à l'occasion de la sortie de son livre début octobre.

Alors que l’animateur de TPMP sur C8 avait déclaré qu’il quitterait la France si LFI arrivait au pouvoir, des manifestants lui ont rappelé sa promesse dimanche soir, après les résultats du second tour des élections législatives et la victoire du Nouveau Front populaire. Il a réagi vivement ce lundi après-midi.

« LFI au pouvoir, je pars, c’est sûr ! », avait affirmé Cyril Hanouna le 12 juin dernier dans son émission « Touche pas à mon poste ! » sur C8. Dimanche 7 juillet, après la victoire du Nouveau Front populaire dont fait partie LFI, arrivé en tête du second tour des élections législatives, des manifestants réunis place de la République à Paris ont scandé « Hanouna, casse-toi ! ».


À lire aussi« Un mur d’angoisse vient de tomber » : joie et soulagement à gauche après la surprise des législatives


Sur les réseaux sociaux aussi, de nombreux internautes se sont fait un plaisir de lui rappeler sa promesse, le mot « Hanouna » figurant dimanche soir dans plus de 55 000 publications sur X. Le média parodique Le Gorafi a par exemple titré « Cyril Hanouna demande l’asile politique en Corée du Nord », déclenchant une avalanche de commentaires. Certains ont proposé de lui ouvrir une cagnotte pour lui payer le billet, d’autres lui ont conseillé d’aller voir les réductions sur Ryan Air.

Sur Facebook, un pot de départ a même été créé en son honneur. « Cyril, une petite semaine pour les cartons, et viens boire un coup le 14 juillet, on organise un feu d’artifice en ton honneur sur la tour Eiffel », est-il précisé. Près de 900 personnes ont répondu participer à l’événement et plus de 6 000 autres se sont dites « intéressées ».

La réponse de Cyril Hanouna : « Mais tu sais lire des résultats ? »

C’est dans ce contexte brûlant, que Cyril Hanouna a répondu avec vigueur à Sébastien Delogu, député de la France Insoumise qui le rappelait à sa promesse ce lundi après-midi. « Mais tu sais lire des résultats ??? LFI a gagné ?? Allez mon Séb va réviser tes calculs mentaux ! Et je t invite à la rentrée pour la 1re ! T le bienvenu ! Et pars en vacances un peu ça va te faire du bien ! (sic) », a assené l’animateur lui aussi déjà en vacances.

La veille, il avait déjà réagi sur X aux résultats bruts de l’élection au parlement. « Les élections (c’est) le contraire de l’école des fans (C’est) pas tout le monde a gagné (c’est tout) le monde a perdu ! », a-t-il écrit. Et de poursuivre : « Ne stressez pas ça va être juste très figé. Ça nous promet une rentrée de fou. Je (vous) aime fort et je suis là ».

Plus tôt, le 12 juin, le présentateur de C8 avait répondu au député (LFI) Louis Boyard, réélu dans le Val-de-Marne, qui mettait en avant sa promesse de départ comme un argument pour voter pour le Nouveau Front populaire. « Louis, c était une vanne ! Je serai (toujours) là pour montrer aux Français que tu es la honte de la France ! Moi je serai là à la rentrée mais toi commence à chercher un job d été !! »

Cyril Hanouna avait répondu sur le même ton à l’Insoumis Sébastien Delogu : « C était une boutade ! Je serai (toujours) là pour vous mettre devant vos idées nauséabondes et antirépublicaines ! Donc ne crie pas victoire !! Vous êtes la honte de la France ! »

Fin juin, l’animateur avait reçu une mise en demeure de la part de l’Arcom au sujet d’une émission spécialement conçue pour la campagne des législatives qu’il a présentée sur Europe 1, radio dans le giron du milliardaire conservateur Vincent Bolloré, comme C8. Le régulateur de l’audiovisuel a notamment pointé un traitement « largement univoque » de l’actualité électorale avant les législatives, avec une surreprésentation de l’extrême droite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici