« Je regrette vraiment tout ce qu’il s’est passé » : Kendji Girac prend la parole après sa blessure par balle

0
105
Cuture / Musique Cannes (06), le 10 novembre 2023 25ème cérémonie des Nrj Music Awards Kendji Girac Photo LP / Fred Dugit

Le chanteur a avoué s’être « perdu » dans de « mauvaises habitudes » prises avant « l’accident ». Il avait été blessé par balles dans des circonstances troubles fin avril.

« Je regrette vraiment tout ce qu’il s’est passé ». Le chanteur Kendji Girac s’est exprimé dans une vidéo publiée sur le réseau social Instagram mercredi, revenant sur sa blessure par balle fin avril et donnant de ses nouvelles. « J’avais pris de mauvaises habitudes, je suis rentré dans une spirale que je ne souhaite à personne », a-t-il confié, face caméra, assurant qu’il allait « mieux » désormais.

« Je me suis perdu, ajoute-t-il. Tout ça ne fait pas partie de moi, je ne suis pas un garçon comme ça. » Le vainqueur de l’édition 2014 de The Voice avait été hospitalisé le 22 avril près de Bordeaux pour une grave blessure par balle au thorax, survenue alors qu’il se trouvait à Biscarrosse, dans les Landes.


À lire aussiKendji Girac : une star « solaire », qui n’allait pas si bien


Selon des analyses, il était fortement alcoolisé, à plus de 2,5 g par litre de sang, et avait consommé de la cocaïne pendant une soirée et une nuit de fête, lors de laquelle il était notamment allé au casino avec des amis.

Une procédure classée sans suite lundi

« Je tiens à m’excuser auprès de vous. Comme vous le savez j’ai failli perdre la vie, l’amour de ma famille, de mon public, de mes amis. Ma fille a failli perdre son père. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Je ne compte plus refaire toutes ces choses », a poursuivi le chanteur.

« Le plus important c’est d’apprendre de ses erreurs, de se relever. Le plus important c’est de comprendre et de se faire aider pour ne plus recommencer. C’est d’ailleurs ce que je fais aujourd’hui », a-t-il ajouté, se disant heureux d’avoir une « deuxième chance ». Il a salué le personnel médical, ainsi que les enquêteurs et le procureur de la République pour « s’être donné du mal pour comprendre cette situation ».

Les circonstances de la blessure du chanteur étaient restées floues. Dans un premier temps, Kendji Girac affirmait avoir voulu « simuler un suicide » après une dispute conjugale, mais avait ensuite changé de version, indiquant qu’il « n’avait pas conscience de ce qu’il faisait avec cette arme et qu’il n’avait pas voulu faire pression sur sa compagne », Soraya Miranda. Cette dernière avait également confirmé « qu’elle ne s’estimait pas victime de violences psychologiques ». La procédure a finalement été classée sans suite, a annoncé le parquet lundi.

VidéoSoraya Miranda, la compagne de Kendji Girac, sort du silence : « Il ne m’a jamais fait du chantage au suicide »

« Tout ça est derrière moi », a enfin déclaré l’artiste, adressant ses remerciements à son entourage familial et professionnel, ainsi qu’à son public. « Merci d’avoir été aussi bienveillant avec moi, de ne pas m’avoir jugé », a-t-il ajouté, assurant qu’il ferait « tout pour être à la hauteur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici