“Je suis restée digne mais…” : Amel Bent évoque sa grossesse vécue pendant “The Voice”

0
37

Amel Bent sera de retour dans son fauteuil de coach dans The Voice à partir de vendredi 25 février 2023. À cette occasion, la chanteuse en Une du magazine Télé 7 jours paru lundi 20 février 2023 s’est confiée sur l’équilibre entre carrière et famille, qu’elle a parfois eu du mal à trouver.

The Voice revient vendredi 25 janvier 2023, et Amel Bent reprendra son fauteuil de coach par la même occasion. Toujours à cent à l’heure, la chanteuse s’est confiée dans les colonnes de Télé 7 jours paru lundi 20 février 2023, dont elle fait la Une. Un entretien intimiste dans lequel la mère de famille s’est confiée sur l’équilibre difficile entre sa vie personnelle et sa carrière. Sans détour, celle qui s’est faite connaître en 2004 dans la Nouvelle Star a révélé que la conciliation entre famille et travail avait parfois été difficile pour elle, parfois au prix de quelques sacrifices : “J’ai eu des moments de grand chagrin, à laisser mon fils, âgé de 2 mois, quand la tournée a débuté”. Un déchirement pour la jeune maman. Pourtant, Amel Bent y met du sien et fait tout ce qu’elle peut pour ne pas négliger sa vie personnelle au profit de son travail. Mariée depuis 2015 à Patrick Antonelli et maman de trois enfants (Sofia, 7 ans, Hana, 5 ans et Zayn, 10 mois), elle met un point d’honneur à prioriser les siens, même si cela lui demande deux fois plus d’efforts : “J’ai tout fait en même temps”, a-t-elle avoué à propos de sa dernière grossesse.

Pour la coach de The Voice, se construire une “vie de femme, à côté de [sa] vie d’artiste” est une véritable “fierté”. Alors si elle doit y laisser des plumes, qu’à cela ne tienne : “J’étais enceinte de mon fils pendant The Voice et la promo de mon album, j’avais des problèmes de dos… Je suis restée digne, mais j’étais cabossée”, a-t-elle confié. Même scénario pour sa deuxième fille : “Pour ma deuxième fille, c’était juste avant les tournages de The Voice Kids. Mais cet équilibre hasardeux et parfois fragile, elle y tient. Et tant qu’il y a de l’amour, il y a de la force : “Des parents heureux font des enfants heureux, j’en suis sûre, et ils ne manquent pas d’amour”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici