Jugé pour meurtre, le rappeur MHD condamné à 12 ans de prison

0
55

Le rappeur MHD a été condamné samedi 23 septembre. Il comparaissait avec huit coaccusés pour le meurtre d’un homme en 2018.

Condamné à 12 ans de prison samedi 23 septembre, le rappeur MHD comparaissait avec huit coaccusés pour le meurtre d’un jeune homme en 2018  dans le cadre d’un règlement de comptes entre bandes rivales.

Cinq de ses coaccusés ont aussi été condamnés à des peines allant de 10 à 18 ans de réclusion criminelle. Trois autres hommes ont été acquittés. Selon la cour, Wissem E. n’était pas sur les lieux au moment du crime, tandis qu’elle ne disposait pas d’éléments de preuves suffisants pour condamner Saber B. et Moussa K.

L’accusation avait requis 18 ans de réclusion criminelle contre l’artiste MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, 13 à 20 ans de prison contre six autres accusés, et deux acquittements. À l’énoncé du verdict, le rappeur est resté stoïque, avant d’étreindre une femme en pleurs. Il a ensuite été directement conduit au dépôt.

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K., un jeune homme âgé de 23 ans, est renversé volontairement par une Mercedes dans le Xe arrondissement de Paris, puis passé à tabac par une dizaine d’hommes et lacéré de coups de couteaux. Il meurt, gisant dans son sang, quelques dizaines de minutes après le départ de ses agresseurs.

Un règlement de comptes entre jeunes de cité serait à l’origine de cette rixe. MHD a été mis en cause par plusieurs témoins qui ont affirmé qu’il était sur les lieux du crime, ce qu’il conteste depuis le début. Les enquêteurs établissent que la Mercedes incendiée lui appartenait. 

Une des vidéos de la scène, prise depuis un appartement, montre un homme de type africain aux cheveux teints en blond, vêtu d’un survêtement Puma. À cette époque, MHD avait les cheveux peroxydés et était ambassadeur de la marque de sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici