Les douanes saisissent 724 kg de cocaïne dans une camionnette en Essonne

0
17

Un véhicule Renault Trafic a été intercepté mardi soir à hauteur de Guibeville, dans l’Essonne, près de la Nationale 20. Il avait été pris en chasse par les douanes et plusieurs policiers de brigades anticriminalité. Le chauffeur, qui a pris la fuite, est recherché.

Quand les gendarmes ont ouvert la portière du camion, les paquets de cocaïne se sont étalés au sol. Selon une source proche de l’enquête, près de 724 kg de cocaïne ont été saisis ce mardi soir à Guibeville, en Essonne, confirmant une information de Valeurs Actuelles. Une marchandise estimée à plus de 2,3 millions d’euros. Cette impressionnante saisie a été réalisée aux abords de la Nationale 20, qui remonte du sud de l’Essonne vers Paris.

La camionnette était filée par les douanes des Ulis, suite à un signalement de l’office anti-stupéfiants (OFAST). Lorsqu’elle a été repérée en Essonne à Marolles-en-Hurepoix, les douanes ont alerté tous les commissariats sur la route afin d’intercepter le convoi au plus vite, indique une source proche de l’enquête.

Le chauffeur prend la fuite à pied

Les brigades anticriminalité (Bac) de Sainte-Geneviève-des-Bois, Étampes et Massy se sont donc mises en chasse. Elles sont parvenues à faire stopper le Renault Trafic gris rempli de cocaïne dans la rue Thomas-Edison, dans le petit village de Guibeville. Mais le chauffeur est parvenu à s’enfuir à pied. Âgé d’environ 25 ans, il n’a pas été retrouvé. Il est activement recherché.


À lire aussiUn « call-center » de cocaïne démantelé en Essonne


Dans la course-poursuite à pied, un policier s’est blessé au genou en sautant une clôture. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la Section de recherches (SR) de Paris. En France, le kilo de cocaïne se négocie autour de 32 000 euros. Il se vend à 60 grammes en Île-de-France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici