Mbappé au Real Madrid : à la conquête d’un nouveau monde

0
44
Paris, France Lundi 20 mai 2024 Football PSG Kylian Mbappé a privatisé le restaurant Gigi Paris avenue Montaigne à Paris

Le champion du monde français s’est officiellement engagé pour cinq saisons avec le Real Madrid, ce lundi soir. Un transfert événement, attendu de longue date, qui marque l’histoire du football français.

Le voilà, le premier jour du reste de sa vie. Une vie de galactique à la fois unique, extravagante, délirante et passionnelle. Attendu, programmé, inscrit à son agenda depuis des années, le mariage entre Kylian Mbappé et le Real Madrid a enfin pris forme ce lundi 3 juin, sur les coups de 19h30, mettant enfin un terme à cet interminable feuilleton.

L’union a été scellée, en petit comité, en toute sobriété, au travers d’un communiqué d’une phrase et 22 mots qui ne dit rien du caractère exceptionnel de l’un des transferts les plus excitants de l’histoire du football français – et même de ce sport – qui va réunir ce qui se fait de mieux, ou presque, en la matière.

Objectif : Ligue des champions et Ballon d’or

On assiste là à la fusion de deux « phénomènes », deux « marques » mondiales hors du commun, une association de bienfaiteurs voués à lier leurs destins afin d’asseoir encore un peu plus leur domination sur une discipline qu’ils domptent, chacun à leur échelle. C’est, en quelque sorte, le sens de l’histoire de voir, à 25 ans, le meilleur footballeur français du moment, l’un des plus grands de la planète, la star qu’on s’arrache, l’idole des jeunes et des moins jeunes, écrire un nouveau chapitre de sa carrière dans les rangs du club le plus puissant au monde, une institution au palmarès fraîchement alourdi d’une 15e Ligue des champions remportée le week-end dernier contre le Borussia Dortmund. Démentiel… Un club, aussi, qu’il chérit depuis tout petit.


À lire aussiKylian Mbappé au Real : après plus de dix ans à se tourner autour, l’histoire d’amour peut enfin débuter


Adieu Paris, holà Madrid. Puisque la Ligue 1 était devenue trop étriquée pour son talent et un frein à ses ambitions de grandeur, Mbappé va s’attaquer au défi le plus enivrant, loin de son pays natal. Comme une forme de tradition pour le football français qui voit depuis la nuit des temps ses légendes s’exiler pour continuer à grandir, à façonner leur mythe.

Dans les pas de Kopa, Zidane et Benzema

Avant lui, les plus grands avaient agi de la sorte : Raymond Kopa au Real, déjà, à la fin des années 1950, Michel Platini à la Juventus Turin dans les années 1980, imité par Zinedine Zidane dans les années 1990 avant de choisir, lui aussi, le Real Madrid pour y terminer sa carrière. Plus près de nous, Karim Benzema est également devenu roi dans la capitale espagnole.

Les époques étaient différentes, les joueurs aussi, mais ils ont pour dénominateur commun d’avoir raflé la Ligue des champions et le Ballon d’or, deux distinctions convoitées par Kylian Mbappé, conscient que son statut de légende passera par l’obtention de ces trophées. Qu’il lui faudra bien ça pour tenter de marcher dans les pas de ses idoles « Zizou » et Cristiano Ronaldo.

Un trio de folie avec Vinicius et Bellingham

Le plus grand challenge du crack de Bondy se trouve donc là : dans cette capacité à conquérir son nouveau monde, à se mettre au niveau d’un club qui incarne à merveille ce sens de la gagne, à s’intégrer dans cette équipe qui n’a pas eu besoin de lui pour dominer l’Europe du foot depuis dix ans. Le programme est alléchant pour ce nouveau joyau de la couronne prêt à partager le haut de l’affiche avec deux autres monstres, Vinicius et Jude Bellingham, le tout sous le feu des projecteurs d’une presse locale intraitable et impitoyable.

Il faudra encore patienter avant de voir Mbappé véritablement revêtir ce maillot blanc, d’assister à ses premiers jongles, à cette présentation en grande pompe au stade Santiago Bernabeu, où il devrait enquiller les buts. Un été en bleu l’attend, déjà, pour conquérir à l’Euro l’ultime titre international manquant à son palmarès en sélection afin de débarquer en terre madrilène avec un statut encore plus affirmé. Il sera alors temps de suivre à distances les aventures du phénomène après en avoir pris plein la vue durant huit ans. Le premier jour du reste de notre vie, aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici