« Nous nous sommes laissés emporter par l’euphorie » : les joueurs parisiens s’excusent pour les chants anti-OM

0
16
Warren ZAIRE EMERY of PSG celebrates the victory with his team mates during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Olympique de Marseille at Parc des Princes on September 24, 2023 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Kurzawa, Hakimi, Dembélé et Kolo Muani ont publié un message commun sur les réseaux sociaux dans lequel ils présentent leurs excuses pour avoir scandé des chants injurieux envers les Marseillais avec les Ultras parisiens, dimanche dernier

« Marseillais, n**** ta mère » : pour ces quatre mots lancés avec un peu trop d’entrain lors d’un moment de communion avec leurs ultras, à la suite de leur large victoire dans le Classique dimanche dernier (4-0), quatre joueurs du PSG s’étaient attiré une polémique dont ils, comme le club, se seraient bien passés.

Ce dimanche, une semaine après les faits et alors que les quatre fautifs (Layvin Kurzawa, Ousmane Dembélé, Randal Kolo Muani et Achraf Hakimi) ont été convoqués le 5 octobre pour passer devant la commission de discipline de la ligue, ils ont chacun publié un message identique d’excuses sur leurs réseaux sociaux.

« Il y a une semaine nous fêtions tous ensemble au Parc des Princes notre belle victoire dans le Classique, lit-on dans ce communiqué. Après le match, nous nous sommes laissés emporter par l’euphorie. Nous sommes bien conscients de l’impact de nos gestes et de nos mots vis à vis du public, notamment des plus jeunes qui rêvent devant un match de foot. »

« Nous regrettons sincèrement des paroles que nous n’aurions pas dû tenir et souhaitons présenter nos excuses. A l’avenir, nous ferons tout pour respecter plus encore notre devoir d’exemplarité. Nous vous attendons toujours aussi nombreux mercredi, à Newcastle. Allez Paris ! »

Filmés par les caméras de Free Ligue 1 en train d’entonner « Marseillais, n**** ta mère », les quatre joueurs risquent une sanction sportive, qui pourrait prendre la forme, dans le cas le plus sévère, de plusieurs matchs de suspension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici