Paris championne de France des bouchons, voici les pires horaires pour rouler

0
50

Sans surprise, la capitale conserve sa place de ville la plus embouteillée de France, selon le dernier baromètre TomTom, publié mercredi 15 février.

Les Franciliens sont les automobilistes qui perdent le plus de temps dans les bouchons. C’est le constat effectué par TomTom, qui publie ce mercredi 15 février sa 12e édition de son “Traffic Index” sur les villes les plus embouteillées de France, relayée par Le Parisien. Ainsi, dans Paris, les automobilistes ont perdu en moyenne, en 2022, 109 heures dans les bouchons.

Pour établir son baromètre, l’application d’aide à la conduite a analysé les données de “plus de 600 millions d’appareils, tels que les systèmes de navigation embarqués, les smartphones ou les appareils de navigation personnels et les systèmes télématiques”, précise la société. Paris devance ainsi Bordeaux où les automobilistes passent 95 heures dans les bouchons et Lyon (83 heures).

TomTom s’est intéressé également aux horaires où prendre son véhicule est le plus difficile dans la capitale. Sans surprise, les heures de pointe sont les plus problématiques et plus précisément entre 16 heures et 18 heures, voire 19 heures le jeudi. Dans cette plage horaire, la vitesse moyenne chute à 17 km/h dans Paris et 30 km/h en moyenne dans la région. “Mais ce sont sur des axes et autoroutes où on peut rouler jusqu’à 90 km/h ou 110 km/h. Ce n’est donc pas très rapide”, souligne auprès du Parisien Vincent Martinier, directeur marketing de TomTom. Concrètement, à ces heures noires, pour parcourir 10 km, il faut compter en moyenne trente-cinq minutes. Sur les axes franciliens, le mardi matin, entre 8 heures et 9 heures, connaît un (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici