Pourquoi la France est-elle si forte en judo ?

0
110

Teddy Riner, Clarisse Agbégnénou, David Douillet, Lucie Décosse et tant d’autres noms : depuis plusieurs décennies, le judo français truste les podiums dans toutes les catégories. Une réussite sur les tatamis qui s’illustre par les 24 médailles obtenues lors des quatre dernières éditions des Jeux olympiques.

La France est souvent au coude à coude avec le Japon pour le tableau des médailles dans cette discipline. Avant les JO de Paris 2024, les judokas tricolores représentent encore des chances concrètes de succès à domicile. Une aubaine pour un sport qui rassemble plus de 500 000 licenciés en France.

Premières médailles obtenues dès 1972 aux JO

Si le judo est né au Japon, avec une introduction aux Jeux olympiques en 1964 à Tokyo, la France a su en importer les codes et se l’approprier pour développer ses champions. Sur RMC Sport, David Douillet avait valorisé l’internationalisation et l’appropriation réussies par son pays. « D’autres formes de judo sont nées sur tous les continents, avec chacun son style. De la même manière, on a su aller chercher les évolutions et les meilleurs éléments qui sont devenus des cadres, c’est-à-dire des entraîneurs nationaux étrangers, ou qui sont venus faire des stages et des échanges. »

14 athlètes portés par tout un pays : ensemble, en route pour Paris. ������

NOUVELLES COULEURS, NOUVEAU STYLE, NOUVEAU CHAPITRE. ��#UneSeuleEquipe #Paris2024 #RoadToParis #FierdEtreJudoka pic.twitter.com/sf6dOy9ifL

— France Judo (@francejudo […] Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici