Remaniement : Fidélité, forcing, compétence… Quelle stratégie pour être nommé(e) à Matignon ?

0
22

CANDIDAT (mais pas trop) – L’hypothèse d’un changement de Première ministre agite la classe politique depuis plusieurs semaines

Qui pour entrer dans « l’enfer de Matignon » ? Cette semaine encore, les rumeurs de remaniement agitent la classe politique. Emmanuel Macron, qui souffle le chaud et le froid sur la question, est-il en train de préparer un grand chamboule-tout ? Fragilisée par ce suspense, la première concernée, Elisabeth Borne, s’accroche à son poste face aux ambitions croissantes de certains de ses ministres. Et pendant cette période d’attente et de flottement, chacun tente d’avancer ses pions et d’éviter les faux pas pour obtenir (ou garder) le poste tant convoité. Dans cette drôle de partie de poker, quelle est la meilleure stratégie pour devenir Premier ministre ?

Stratégie 1 : Montrer sa fidélité

« J’ai vu de l’autre côté du miroir. Ce qui m’était apparu comme mystérieux est en réalité très pragmatique, souvent désenchanté. Un président ne remanie que sous la contrainte », expose Gaspard Gantzer, l’ancien conseiller en communication de François Hollande, de 2014 à 2017. Pour obtenir le job rêvé, mieux vaut donc soigner ses relations avec le patron. « Le critère numéro 1, c’est la loyauté au chef de l’Etat. Il faut être à son service, et de ce point de vue là, Elisabeth Borne joue bien le coup. Elle ne cherche pas à rayonner et ne lui fait pas d’ombre », poursuit-il.

Malgré les pique(…) Lire la suite sur 20minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici