Seine-Saint-Denis : le commissariat de La Courneuve pris pour cible par des tirs de mortiers d’artifice

0
42
Le commissariat de La Courneuve a été visé jeudi soir par des tirs de mortier.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des groupes d’individus tirant des mortiers d’artifice sur la façade du poste de police dimanche soir.

Dimanche soir sous tension à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Le commissariat a été pris pour cible par des jets de mortiers d’artifice par des dizaines d’individus, nécessitant le renfort de policiers sur place, selon nos informations.

« Des individus ont jeté des mortiers d’artifice et des projectiles sur le commissariat de La Courneuve. Des poubelles ont été incendiées », a déclaré à l’AFP une source policière, indiquant que les faits ont commencé peu avant 23 heures. À 23h30, six personnes avaient été interpellées. Le calme est finalement revenu vers minuit, selon cette même source policière, après que des renforts de police ont été déployés à travers la ville et pour sécuriser le commissariat.

De nombreuses vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des tirs importants en direction du commissariat. Des feux de poubelles ont aussi été allumés dans ce même quartier.

Pour des raisons de sécurité, le trafic de la ligne T1 du tramway a été interrompu entre les stations La Courneuve – 8 Mai 1945 et Hôpital Delafontaine, a indiqué la RATP vers 23 heures sur X. Le trafic a pu reprendre aux alentours de 2 heures du matin.

Des actes « pour venger Wanys »

Sur X, le candidat RN aux élections européennes Jordan Bardella a réagi dans la nuit aux heurts, faisant part de son « soutien aux policiers de La Courneuve ». « Pour nous, il n’y aura jamais d’excuse ou de circonstance atténuante au fait de s’en prendre à nos forces de l’ordre. La seule réponse : la fermeté totale », a-t-il déclaré.

Sur les réseaux sociaux, des jeunes revendiquent ces actes « pour venger Wanys », le jeune homme décédé en début de semaine, à Aubervilliers. En début de soirée mercredi, un scooter monté par deux jeunes hommes a été poursuivi par la police après un refus de contrôle. Dans une avenue d’Aubervilliers, le deux-roues a été heurté par un véhicule d’une brigade anticriminalité (BAC) appelé en renfort, qui arrivait en sens inverse.

Dans la collision, le conducteur, Wanys R., 18 ans, a été, tué et son passager blessé. Une vidéo du drame a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Dans la soirée de dimanche, des heurts ont également éclaté à Creil, dans l’Oise. Samedi, le commissariat de Trappes, dans les Yvelines, a lui aussi été la cible de tirs de mortiers entre minuit et 2 heures du matin, selon nos informations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici