Volodymyr Zelensky au sommet de Bruxelles après sa visite à Paris

0
19

GUERRE EN UKRAINE – Un invité de dernière minute. Les présidents français Emmanuel Macron et ukrainien Volodymyr Zelensky vont se rendre ensemble ce jeudi 9 février au sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UE à Bruxelles, a annoncé l’Élysée.

« C’est un signal fort que le président participe personnellement à cette première réunion de l’année des chefs d’État et de gouvernement de l’UE, un signal de solidarité européenne », s’est félicité le chancelier allemand Olaf Scholz.

Les deux dirigeants partiront de Villacoublay, près de Paris, vers 08 h 30. Ils sont attendus à 10 h 00 à Bruxelles. Le chef de l’État ukrainien, qui effectue une tournée surprise en Europe, sort pour la deuxième fois de son pays depuis le début de l’offensive russe le 24 février 2022, après un premier déplacement en décembre à Washington.

Il s’est rendu mercredi à Londres, son allié le plus proche après les États-Unis en termes d’aide militaire. Reçu à Londres par le Premier ministre Rishi Sunak et par le roi Charles III, le président ukrainien a ensuite été accueilli à Paris dans la soirée, par son homologue français Emmanuel Macron, qui avait aussi convié le chancelier allemand pour cette rencontre tardive.

Des avions au « plus tôt »

Que ce soit à Londres ou à Paris, Volodymyr Zelensky a réclamé dans les deux capitales des livraisons d’avions de combat au « plus tôt » afin de repousser l’offensive russe dans son pays.

Un message qu’il devrait logiquement réitérer auprès des Vingt-sept à Bruxelles, où il dispose aussi de puissants soutiens dans l’est de l’Union, de la Pologne aux États baltes.

Devant la presse, Emmanuel Macron et Olaf Scholz ont toutefois temporisé sur la question des avions mais ils ont promis de continuer à soutenir l’Ukraine, y compris militairement, « aussi longtemps que nécessaire », jusqu’à la « victoire ».

« Nous nous tenons aux côtés de l’Ukraine »« avec la détermination de l’accompagner vers la victoire et le rétablissement de ses droits légitimes », a dit le président français, qui a aussi affirmé vouloir « bâtir la paix » avec Volodymyr Zelensky, notamment par une

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici