Allocution d’Emmanuel Macron : retrouvez l’essentiel des annonces

0
47

lun. 17 avril 2023 à 8:50 PM UTC+2

Le chef de l’État s’est exprimé dans une allocution à 20 heures ce lundi 17 avril, après trois mois de manifestations contre la réforme des retraites.

POLITIQUE – Trois jours après la promulgation de la contestée réforme des retraites, Emmanuel Macron s’est exprimé devant les Français ce lundi 17 avril. L’objectif était notamment de tenter de relancer son second quinquennat et d’en finir avec l’atmosphère de crise politique et sociale qui secoue le pays depuis le début de l’année.

Un pari difficile, alors que l’opposition politique avait déjà déclaré qu’elle n’attendait « rien » de cette nouvelle allocution télévisée et que des concerts de casseroles étaient prévus un peu partout en France à partir de 20 heures, début de la prise de parole du chef de l’État.

Retrouvez ci-dessous les principales annonces et déclarations du président de la République.

• Macron défend la réforme mais reconnaît la colère

Sans surprise Emmanuel Macron a débuté par défendre la réforme des retraites. « Ces changements étaient nécessaires pour garantir la retraite pour chacun et produire plus de richesse pour notre nation », a-t-il souligné, « alors que le nombre de retraités augmente » tout comme « notre espérance de vie ».

« Pour autant cette réforme est-elle acceptée ? À l’évidence, non », reconnaît-il. « Malgré les mois de concertation, un consensus n’a pas pu être trouvé. Je le regrette et nous devons tirer tous les enseignements » de cette « colère qui s’est exprimée ». Il ne faut pas « être sourd », mais « la réponse ne peut être ni dans l’immobilisme, ni dans l’extrémisme ».

« La porte sera toujours ouverte » aux syndicats a-t-il ajouté.

• Un premier chantier : le travail

Le travail, la justice et le progrès : voici les trois prochains chantiers sur lesquels veut se pencher Emmanuel Macron après la séquence sur la réforme des retraites.

Sur la première, le chef de l’État souhaite un « nouveau pacte de la vie au travail construit dans les semaines qui viennent par le dialogue social ». Et de citer pêle-mêlel’ouverture de négociations sur les « revenus des salariés », la progression des « carrières », le partage de « la richesse », l’amélioration « des conditions de travail », « l’usure professionnelle », « l’emploi des seniors », ou encore les « reconversions ».

Il met également en avant la réindustrialisation et évoque « la planification écologique qui sera dévoilée d’ici à l’été ». Emmanuel Macron s’engage à aller « vers un nouveau modèle productif et écologique, dans l’agriculture, le bâtiment, l’économie circulaire, les transports, l’énergie et les technologies », afin d’être notamment « mieux parés face aux événements climatiques, comme la sécheresse estivale »

• Deuxième chantier : la justice

« Deuxième chantier, celui de la justice et de l’ordre républicain et démocratique », a-t-il déclaré. « L’État de droit est notre socle. II n’y a pas de liberté sans lois, ni sans sanctions envers ceux qui transgressent le droit des autres », a insisté Emmanuel Macron.

« Nous continuerons à recruter plus de 10 000 magistrats et agents », poursuit-il, préparant à des « annonces fortes dès le mois de mai » pour « lutter contre toutes les formes de délinquance et toutes les fraudes ». Le « contrôle de l’immigration illégale » fait également partie de ce programme, « tout en intégrant mieux ceux qui rejoignent notre pays ».

• Troisième chantier :« notre école va changer à vue d’œil »

Le dernier volet mis en avant concerne le progrès pour mieux vivre. « Je veux que chacun d’entre vous retrouve la certitude que nos enfants pourront bâtir une vie meilleure. Et ce sont nos services publics qui devront porter cette espérance, de la petite enfance au grand âge », affirme Emmanuel Macron.

Cela passe d’abord par l’éducation nationale, qui « doit renouer avec l’ambition d’être une des meilleures d’Europe. » Il l’assure, « dès la rentrée, notre école va changer à vue d’œil : pour les enseignants, qui seront mieux rémunérés et auront plus de liberté, pour les élèves, qui seront davantage accompagnés en français et en mathématiques pour leurs devoirs, et pratiqueront plus de sport à l’école : pour les parents qui verront le remplacement systématique des enseignants absents. »

• « Désengorger » les services d’urgence, mieux lutter contre la délinquance

Macron a dit également dans son allocution vouloir « désengorger » tous les services d’urgence d’ici fin 2024. Sur la santé, le président promet aussi que « d’ici décembre, 600 000 patients atteints de maladie chronique qui n’ont pas de médecin traitant en disposeront ».

Le chef de l’Etat a par ailleurs promis « des annonces fortes dès le mois de mai » contre la délinquance et les fraudes sociales et fiscales, tout en promettant de « renforcer le contrôle de l’immigration illégale »« L’Etat de droit est notre socle et il n’y a pas de liberté sans droit ni sans sanction envers ceux qui transgressent le droit des autres », a affirmé le chef de l’Etat.

• 100 jours d’apaisement jusqu’au 14 juillet

« Nous avons devant nous 100 jours d’apaisement, d’unité, d’ambition et d’action au service de la France », a défendu Emmanuel Macron, donnant rendez-vous « le 14 juillet prochain » pour « faire un premier bilan ».

Le chef de l’Etat a indiqué que la première ministre Elisabeth Borne détaillerait sa feuille de route « dès la semaine prochaine »« C’est notre devoir et je vous fais confiance, je nous fais confiance pour y arriver », a-t-il conclu.

• Le retour du CNR

Après des comparaisons avec la pandémie de Covid-19 ou encore l’incendie de Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron a évoqué « l’élan de la Nation ». Le président a dit vouloir relancer « dès le mois de mai des coalitions et alliances nouvelles sur les bases solides du Conseil national de la refondation, au plus près du terrain ».

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le Huffpost :

Avant l’allocution de Macron, ces ministres chahutés par des manifestants lors de déplacements

Avant l’allocution, Brigitte Macron défend un président qui « n’est pas isolé du tout »

VIDÉO – L’allocution en intégralité d’Emmanuel Macron

Annonce : 0:00

0:15

https://s.yimg.com/rx/martini/builds/54607967/executor.html

Lire suivant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici