Pourquoi Morgan Freeman a un problème avec le terme « Afro-Américain »

0
46

Margaux Lamoulie

lun. 17 avril 2023 à 4:24 PM UTC+2

Morgan Freeman veut qu’on arrête de dire « Afro-Américains »
Morgan Freeman veut qu’on arrête de dire « Afro-Américains »

DISCRIMINATION – Morgan Freeman, star de Hollywood de 85 ans, est connu pour ses rôles dans SevenInvictus ou même The Dark Knight… mais aussi pour ses prises de position sur la question du racisme. Il s’est une nouvelle fois exprimé sur le sujet dans une interview du Sunday Times Culture parue samedi 15 avril.

« ‘Afro-Américain’ est une insulte. Je ne m’identifie pas à ce terme. Les personnes noires ont eu tellement de titres différents depuis le n-word, et je ne comprends pas comment cela peut prendre une telle ampleur mais tout le monde dit ‘Afro-Américain’ ». Il a notamment fait un parallèle avec l’Europe : « Vous dites l’Afrique comme si c’était un pays alors que c’est un continent, comme l’Europe ». Il ajoute que ça ne viendrait pas à l’esprit de dire « Euro-Américains », puisqu’il est courant de préciser la nationalité : par exemple les Italo-Américains, ou bien les Franco-Américains.

« Reléguer mon histoire à un mois ? »

Morgan Freeman évoque également le Black History Month. Il s’agit d’un mois qui « honore les réalisations de l’histoire afro-américaine et célèbre la diversité des voix noires » selon le site de l’Ambassade Française aux États-Unis. Répandu un peu partout dans le monde, il se tient durant le mois de février en France, aux États-Unis et au Canada, et en octobre au Royaume-Uni. Mais voilà, pour Morgan Freeman « le Black History Month est une insulte. Vous allez reléguer mon histoire à un mois ? », dit-il au Times. En bref, selon lui, ce mois réduit l’histoire, les populations et les réussites africaines à 30 jours dans l’année… Ce qui serait donc contre-productif.

Il exprimait déjà en 2005, lors d’une interview avec Mike Wallace de CBS, que la meilleure façon de contribuer à la disparition du racisme était d’arrêter d’en parler. Il explique être en total accord avec son collègue acteur Denzel Washington lorsque ce dernier disait « Je suis très fier d’être Noir, mais Noir n’est pas tout ce que je suis », rappelant que l’important est de ne pas réduire une personne à sa couleur de peau

Morgan Freeman souligne tout de même qu’il y a eu des améliorations dans l’industrie du cinéma et à Hollywood. « Tout le monde est inclus maintenant. LGBTQ, Asiatiques, Noirs, Blancs, les relations et mariages multiculturels. Tous représentés. On les voit tous à l’écran maintenant, et c’est un énorme pas en avant ».

À voir également sur Le HuffPost :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici